La tradition est respectée: c’est à Hockenheim que débute la saison de DTM et c’est là qu’elle se termine. Maxime Martin, le représentant du RACB National Team dans ce championnat très huppé, compte profiter de ce tracé historique pour conclure en beauté.

Le DTM tourne la dernière page de l’année 2016 ce week-end. Et, comme le veut la coutume, c’est sur les 4,574 km d’Hockenheim que la finale va se jouer. Une finale très prometteuse…

«Ça va être chaud», prédit Maxime Martin. «Deux pilotes sont en bagarre pour le titre. Avant d’entamer les débats, Marco Wittmann, dans le camp BMW, occupe le leadership avec 176 points mais Edoardo Mortara, chez l’un de nos rivaux, affiche 162 unités au compteur.»

Hockenheim (DE) 07th May 2016. BMW Motorsport, Race 01, Maxime Martin (BE) SAMSUNG BMW M4 DTM and Martin Tomczyk (DE) BMW M Performance Parts M4 DTM.

Faut-il préciser que tout va être mis en œuvre, chez les deux constructeurs, pour récolter les lauriers de cette saison passionnante? «En DTM, la stratégie est globale», rappelle le Belge. «Ce week-end, plus que jamais, il sera demandé aux pilotes BMW d’aider Marco. C’est logique.»

Ce qui signifie que Maxime devra peut-être faire passer ses intérêts personnels au second plan ? «Ce sont les circonstances qui décideront! D’autant que nous avons un autre objectif à atteindre: le titre chez les constructeurs. Là, nous accusons 28 points de retard mais c’est encore jouable.»

De son côté, le Belge espère terminer la saison sur une bonne note: «Ma 3e saison en DTM n’est pas la plus réussie. Des soucis techniques, quelques accrochages. Il a aussi fallu construire une base de collaboration avec le team RBM, ma nouvelle équipe. Mais j’aborde la finale en confiance. En général, Hockenheim réussit bien à nos BMW M4. En début de saison, j’y ai d’ailleurs signé le 4e temps des qualifications de la 2e course et j’ai terminé sur le podium. De bon augure pour ce week-end!»