La septième et dernière épreuve du TCR Europe, ce week-end sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, n’a pas répondu aux attentes de Maxime Potty. Par deux fois, le jeune pilote de 18 ans a mordu la poussière en étant contraint de traverser un bac à gravier. Classé au 14e rang le samedi, puis 16e le dimanche, le représentant du Belgian VW Club n’a pas marqué les points attendus… Pour sa première saison à ce niveau, il termine néanmoins à une honorable 8e place au championnat européen. Il est aussi vice-champion du TCR Benelux, une compétition pour les pilotes et les teams des plats pays qui reprenait cinq des sept épreuves européennes.

« Il ne faut pas se mentir, ce n’est pas la fin de saison que nous espérions », reconnaît Maxime. « Avec le Comtoyou Racing, nous ne sommes jamais parvenus à mettre le doigt sur des réglages me mettant en confiance. Je devais me battre au volant de ma Golf GTI TCR car elle ne répondait pas à mes besoins. Et quand la voiture est difficile à comprendre, il n’est pas simple de faire un tour parfait non plus… »

Une fois encore, ce sont les essais qualificatifs qui ont conditionné la suite du week-end. « J’ai signé le 14e chrono », explique le citoyen d’Hamoir. « J’étais à moins de 9/10e de seconde de la pole position, mais, à ce niveau, c’est déjà beaucoup trop. Il m’aurait fallu trouver deux dixièmes pour atteindre la deuxième partie de la qualification… Mais, au lieu de ça, j’ai dû partir deux fois depuis la 7e ligne, au milieu du peloton. Et, forcément, le risque d’accrochage y est plus important… »

Dans la première course, alors qu’il visait une place dans le Top 10, Maxime se faisait toucher en début de course par Stian Paulsen dans le dernier virage et il devait passer par le bac à graviers. Résultat, une 14e place sous le drapeau à damier. Dimanche, c’était pire encore. « J’ai pris un excellent départ », raconte-t-il. « J’ai pris les trois premiers virages à côté de Jean-Karl Vernay. Mais dans le quatrième virage, lui-même s’est fait toucher par un autre pilote et il est venu me toucher… Et j’ai de nouveau dû traverser un bac à graviers. Retombé à la 24e place, je suis remonté jusqu’au 16e rang. »

Si cette finale a certes été décevante, elle ne doit pas cacher les bons moments d’une saison riche en enseignements. Huitième du TCR Europe, Maxime est rentré à trois reprises (sur sept épreuves) dans le Top 5 des essais qualificatifs, avec une deuxième place comme meilleur résultat. Il a également terminé sept fois dans les points, avec les podiums (2e et 3e places) de Spa-Francorchamps en point d’orgue. Et, surtout, il a énormément évolué ! « Je ne suis clairement plus le même pilote qu’il y a six mois »,avoue-t-il. « J’ai tellement appris cette année ! Que ce soit dans le peloton, pour la mise au point de la voiture, pour l’exploitation des pneus… Je pense avoir montré de belles choses lorsque tout fonctionnait bien et j’ai prouvé que j’ai ma place à ce niveau. Mais nous avons eu trop de week-ends compliqués… Clairement, c’est la régularité qui nous a le plus manqué ! Est-ce un manque d’expérience ? Peut-être… On va en tout cas travailler pour préparer 2019 ! En attendant, je remercie le Belgian VW Club et le Comtoyou Racing pour leur soutien cette saison. Maintenant, cap vers l’avenir ! »

Source: Com