Mazda révèle son CX-5 de 2e génération au Los Angeles Auto Show. Une évolution plus qu’une révolution pour ce modèle il est vrai très réussi et pour lequel il était interdit de « se planter » : il est le modèle le plus vendu de la marque (plus de 1.400.000 exemplaires, soit 25% des ventes de Mazda !). Voici ce qui le différencie de son prédécesseur, dont il faut souligner qu’on ne lui a pas laissé le temps de vieillir, puisqu’il n’avait que 4 ans… (Marc Lacroix)

mazda-cx-5-2016-2017frsid

Le nouveau Mazda CX-5 (droite) conserve le – très réussi – style global du modèle lancé en 2012 et rafraîchi dès 2014 (gauche). La face avant et les feux s’affinent, ceux-ci sont reliés par un jonc chromé à une calandre profonde, le tout pour une apparence plus séduisante.

mazda-cx-5-2016-2017-rrr

Constat identique à l’arrière, avec un hayon aux traits adoucis et des feux également plus fins. Comme à l’avant, le bouclier est lui aussi redessiné.

mazda-cx-5-2016-2017-rsid

Latéralement, le creux des flancs se fait peut-être plus conventionnel et la custode de la portière arrière disparait, tandis que des chromes apparaissent aux contours des vitres en guise de rappel de ceux intégrés à la face avant. Les dimensions sont pour ainsi dire inchangées.

mazda-cx-5-2016-2017-in

A l’image de l’extérieur, l’habitacle se renouvelle en douceur. L’écran de 7 pouces est désormais flottant sur le dessus de la planche de bord.

mazda-cx-5-2017-det-in-fr

Affichage tête haute, système de lecture des panneaux ou encore régulateur adaptatif sont au programme.

mazda-cx-5-2017-det-fr

Sos le capot, les blocs actuels devraient être reconduits, ce compris le diesel 2.2-150 et 175 ch.

mazda-cx-5-2017-det-console

En plus d’une direction et de suspensions revues pour plus de confort, Mazda annonce un nouveau système G-Vectoring Control, sensé ou censé limiter les mouvements de caisse latéraux.

mazda-cx-5-2017-frl

Le Mazda CX-5 2017 sera dans les concessions japonaises dès février, mais pas avant l’été chez nous.