Six AMG aux six premières places: ça grogne chez les rivaux

Déjà lors des premiers essais libres des 24 Heures, ce jeudi, nous avions pu remarquer l’excellent niveau de performances général des nouvelles Mercedes-AMG. Si les voitures de la marque à l’étoile brillaient encore en qualifications jeudi soir, se hissant toutes les six dans le Top 20 appelé à disputer la Superpole ce vendredi, il semble bien qu’elles aient quelque peu caché leur jeu…

En effet, ce vendredi en fin d’après-midi, les Mercedes-AMG se sont tout simplement hissées aux six premières places sur l’exercice du tour chrono seul – ou presque – en piste.

Auteur de la meilleure performance du jour sur la #86 du team HTP Motorsport, Maximilian Götz perdait le bénéfice de sa Pole après coup pour avoir signé ce meilleur temps sous drapeau jaune. Un drapeau jaune provoqué par la panne de la McLaren de Shane Van Gisbergen, auteur la veille du meilleur temps provisoire. Götz s’élancera finalement au sixième rang derrière les cinq autres AMG…

Pole

La Pole est ainsi revenue à l’étonnant Clemens Schmid sur la Mercedes-AMG HTP #85, qui a devancé de seulement 9 millièmes la #88 de Felix Rosenqvist.

La première « non-Mercedes » est l’Audi de Laurens Vanthoor, septième à près d’une seconde. « Premier des non-Mercedes, c’était clairement le mieux que je pouvais faire. L’écart est étonnant… Moi, j’ai fait le maximum. Le reste, ce n’est pas mon travail… »

1DX_1927

Dans le paddock, le sentiment général était que Mercedes, la marque ayant certainement consenti cette année le plus d’efforts en vue des 24 Heures, avait clairement évité de montrer son vrai potentiel avant cette Superpole. Les AMG pourraient ainsi hériter d’un lest en vue de la course ce samedi.

Sur la Bentley #8, Maxime Soulet a signé le 10ème temps de cette Superpole. Quant à Alexander Sims, l’équipier de Maxime Martin, il s’est classé 19ème et dernier de la Superpole. Ce samedi, la BMW #99 du team Rowe s’élancera en dixième ligne aux côtés de la McLaren de Van Gisbergen, le grand malchanceux de cette séance.

A noter que la grille de départ définitive ne sera publiée que samedi matin, d’autres pilotes étant encore sous investigation après avoir allègrement débordé des limites de la piste durant cette Superpole. D’autres pénalités pourraient donc encore modifier le résultat.