Il fallait s’y attendre. Après le nouvel échec essuyé en 2018, l’état-major de Hyundai Motorsport a choisi de faire le ménage pour son programme en WRC.

Sans grande surprise, la formation d’Alzenau s’est séparée de celui qui fut sa cheville-ouvrière pendant six ans : Michel Nandan. Le Français a été démis de ses fonctions de Team Principal avec effet immédiat, remplacé sur-le-champ par Andrea Adamo, responsable des programmes R5 et TCR.

La façon dont Hyundai a annoncé la sortie de Nandan est pour la moins interpellante. Aucune déclaration des parties concernées, si ce n’est un laconique remerciement des services que l’ancien homme fort de Peugeot et Suzuki a rendus pour le géant coréen. De là à dire « être viré sans un regard », il n’y a qu’un pas.

Faut-il cependant rappeler que le rallye se joue en équipe. Face aux revers des voitures bleues claires, Nandan a vraisemblablement servi de fusible. Il n’y a plus désormais qu’à souhaiter bonne chance à Andrea Adamo. L’Italien arrive avec deux titres acquis d’entrée de jeu en WTCR. A lui de prouver qu’il peut trouver la même recette du succès en WRC…