Douze mois après la victoire de Stéphane Lefebvre sur le Rallye du Condroz-Huy pour le dixième anniversaire de MY Racing, le Français revient avec MY Hub, la plateforme de location de la structure belge, aux côtés de quatre équipages prêts à jouer aux avant-postes.

Lancée à la rentrée, la plateforme multimarque inédite MY Hub fait de plus en plus d’adeptes en Europe, au point que cinq concurrents ont choisi de lui faire confiance ce week-end à Huy.   Grâce à l’accès de la structure à plusieurs modèles modernes et classiques, Stéphane Lefebvre est ainsi en mesure de viser un deuxième succès consécutif sur l’épreuve avec la toute dernière évolution de la Ford Fiesta R5, engagée en collaboration avec M-Sport.

« Je suis ravi d’avoir l’occasion de défendre mon titre au Rallye du Condroz-Huy en collaboration avec MY Hub, M-Sport et la toute nouvelle Ford Fiesta R5 MKII », se réjouit le Champion du Monde et d’Europe Junior 2014. «Ce rallye m’a toujours été particulier. Plus jeune, je me rappelle y être allé voir Patrick Snijers et sa Ford Escort Cosworth Groupe A en compagnie de mon père. Prendre le départ au volant d’une Ford sera donc un moment très spécial et je suis impatient de découvrir cette nouvelle voiture et d’en exploiter son potentiel avec M-Sport et MY Hub ! »

Une Ford Escort Cosworth Groupe A aurait pu être présente au départ pour représenter MY Vintage au sein du parc de location MY Hub, mais le projet visant à réunir Bruno Thiry et les couleurs Giesse vingt-cinq ans après leurs exploits a dû être reporté en raison d’un problème moteur.    Malgré cette absence de marque, trois pilotes belges – et non des moindres ! – évolueront sur les plus belles routes de Wallonie avec MY Hub : Cédric Busin et Yves Matton avec des Skoda Fabia R5, mais aussi Maxime Potty avec une Volkswagen Polo GTI R5.

« Je suis très content de disputer mon treizième Condroz avec la structure MY Hub », indique Cédric Busin, l’un des régionaux les plus spectaculaires du plateau. « Ce sera mon deuxième rallye seulement en R5, le premier avec la Fabia, mais également mon premier départ depuis un an. Malgré nos expériences, je ne sais pas trop à quoi m’attendre étant donné le niveau de la concurrence cette année. Un top vingt devrait être à notre portée, mais les conditions s’annoncent très piégeuses. L’objectif sera donc d’engranger de l’expérience lors des essais jeudi et de monter crescendo en puissance ! »   

Comme chaque année ou presque, Yves Matton participera également à cette grande fête du rallye en portant son compteur à dix-neuf participations sur une épreuve occupant une place à part dans sa trajectoire.

« Après avoir officié dans la voiture ouvreuse l’an passé, je retrouve la compétition dans le but de découvrir la catégorie quatre roues motrices la plus populaire au monde sur un rallye qui me tient à cœur puisqu’il est à l’origine de ma passion », confie Yves Matton, qui est aussi vice-président du Royal Motor Club de Huy, l’organisateur de l’épreuve. « C’est peut-être le début d’un nouveau défi qui me verra rouler chaque année avec une R5 différente comme j’avais pu le faire dans le passé afin de me construire un avis sur les différentes WRC développées par Citroën. Il sera certainement compliqué de s’adapter sans préparation spécifique à un rallye aussi difficile, encore plus avec les conditions prévues et l’expérience de la concurrence, donc l’accent sera mis sur l’apprentissage et le plaisir pour être le plus performant possible au fil des spéciales. Enfin, le développement des pilotes est toujours un sujet qui me passionne, donc je suis donc très heureux de pouvoir rouler et échanger ce week-end avec de jeunes espoirs comme Stéphane Lefebvre et Pierre-Louis Loubet. »   

De son côté, Maxime Potty délaissera sa Volkswagen Golf GTI TCR pilotée en TCR Europe et Benelux pour une Volkswagen Polo GTI R5. Après trois rallyes seulement en Opel Adam Cup, le jeune espoir belge s’attaque désormais à son premier Condroz. Son copilote Antoine Podgorny étant parti retrouver Yves Matton, Charles Maquet sera présent à sa droite pour l’aider dans son apprentissage.

« Nous avons décidé de relever ce challenge il y a quelques mois seulement », rappelle le pilote de dix-neuf ans. « Notre choix s’est naturellement porté sur le Condroz, le rallye mythique de ma région. Nous avons essayé de tout mettre en place pour faire les choses bien. Je connais bien Charles et son expérience de l’épreuve me sera précieuse. Nous verrons bien comment cela se passe, mais je veux emmagasiner un maximum d’expérience, apprendre et faire une belle course pour être à l’arrivée dimanche soir ! »

Enfin, l’un des équipages phares sera à coup sûr celui formé par Pierre-Louis Loubet et Vincent Landais puisque les leaders du Championnat WRC 2 profitent aussi de la mise en relation et des échanges facilités par MY Hub pour disputer leur tout premier Condroz avec une Skoda Fabia R5 de HK Racing.

« Je suis très heureux de participer au Rallye du Condroz ce week-end avec ce projet monté par MY Hub et Jean-Jacques Julien », se réjouit le Français. « C’est une épreuve mythique dont j’entends parler depuis tout petit et je sais à quel point la ferveur du rallye est grande en Belgique. C’est donc exceptionnel de pouvoir être au départ. J’aurais un peu moins de pression en dehors du Championnat du Monde, mais nous essaierons de faire le maximum même si l’on aura affaire à des spécialistes. J’espère hausser mon niveau de jeu et me rapprocher des meilleurs au fil des spéciales. Je suis également convaincu que tout va bien se passer pour ma première avec MY Hub, une structure très professionnelle qui fait office de référence en Belgique. Nous avons donc toutes les cartes en main pour bien faire ! » 

Véritable temps fort de la scène belge et européenne du rallye, le Rallye du Condroz-Huy proposera un parcours quasiment inchangé à celui de l’an dernier avec un total de vingt spéciales totalisant 221,02 kilomètres chronométrés.