C’est sous d’épais flocons tombés depuis ce matin et sur un tapis blanc que ce 65e RALLYE NEIGE ET GLACE a rendu son verdict final au terme d’une ultime journée particulièrement animée par ce changement brutal de conditions météorologiques. Avec les quatre dernières ZR à parcourir en Chartreuse sur route blanche cette étape finale a réservé son lot de surprises et de rebondissements dans chacune des catégories. Et comme c’est le Circuit de Glace de Chamrousse qui s’érigeait en cerise sur le gâteau, la compétition parallèle pour les ‘pistards’, a, elle aussi, connu son lot de surprises.

Partis ce matin avec 3 points seulement de retard sur les leaders GUINO KENIS et BJORN VANOVERSCHELDE et leur BMW 325i, MARC VAN DALEN et JULIEN MINGUET poussèrent leur Ford Escort RS 2000 n°40 dans ses derniers retranchements. Grand adepte de la glisse, le pilote bruxellois s’endonna à cœur joie dans les cols du massif de la Chartreuse. Habitué aux premières places, sans jamais avoir réussi à transformer l’essai en victoire finale, l’ancien directeur sportif du Team Kronos, deuxième ici même l’an dernier et lauréat de Boucles de Bastogne 2018, tenait avant tout à rendre un vibrant hommage à son ami Jean-Pierre ‘Jippi’ Mondron, disparu voici bientôt trois ans…

« La neige a été notre alliée! », indique Marc Van Dalen. « L’année dernière nous avons tout perdu lors de la dernière ZR, cette année, nous gagnons tout lors de l’ultime étape. Cela faisait un petit temps que nous courrions derrière cette victoire. C’est chose faite et je tiens à remercier mon co-pilote et l’ensemble de mon équipe pour l’excellent travail. Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour mon ami et ancien associé Jean-Pierre Mondron à qui je tiens à dédier cette victoire… qui lui revient de droit, puisque c’est lui qui m’avait fait découvrir ce merveilleux rallye, voici quelques années… »

Van Dalen et Minguet devancent la BMW 325 i n°54 de 23 points, tandis que les Français MARC AUGIS et RÉMY LEVILLAIN (Mini Cooper S n°25) complète le podium final.

« J’ai pris énormément de plaisir dans une compétition sur une rallye que je découvre. », explique Guino Kenis. « Même si les chutes de neige de cette dernière journée étaient vraiment les bienvenues, elles ont été à l’origine de nos problèmes puisque nous avons effectué le mauvais choix de pneus, tant dans la première que dans la deuxième ZR du jour. A ce moment-là, il était trop tard pour réagir. Le mal était fait et Marc et Julien nous avaient déjà dépassé. Je tiens d’ailleurs à les féliciter pour leur belle victoire! »

Du côté des transmissions intégrales, ce sont DAVID MANEVAL et BENJAMIN CUOQ (BMW 325 IX n°7) qui devancent de 16 unités SERGE GAROSI et VALÉRIE FONTAINE (Mazda 323 n°1), lauréats l’an dernier en Historique, tandis que DANIEL ET ALEXANDRE THOREAU (BMW 325 IX n°2) se hissent sur la 3eme marche.