Au-delà des adieux de Volkswagen au Championnat du Monde des Rallyes, le principal intérêt de ce Rallye d’Australie est évidemment la bataille pour le titre officieux de Vice-Champion du Monde entre Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville.

En tête depuis la troisième spéciale, vendredi matin, le Norvégien réalise pour l’instant la course parfaite. Tout le contraire de son équipier Latvala, qui a ruiné ses (grandes) chances de victoire en pliant sa suspension dès la première spéciale.

20161118: Coffs Harbour, The Volkswagen Team in action during the first of Rally Australia 2017

Mais derrière Mikkelsen, ça pousse très fort. Et celui qui pousse le plus désormais, ce n’est autre que son équipier, Sébastien Ogier, qui a pourtant dû composer deux jours durant avec le balayage.

Samedi soir, de l’autre côté du globe, 2 minuscules secondes séparaient Mikkelsen d’Ogier, qui a cependant promis à son équipier de l’aider pour le titre de vice-champion…

20161118: Coffs Harbour, The Volkswagen Team in action during the first of Rally Australia 2017

Chez Hyundai, ce n’est assurément pas le cas puisque Hayden Paddon fait actuellement le jeu de… Mikkelsen.

Brièvement en tête vendredi, le kiwi n’a pu résister au forcing d’Ogier et occupe actuellement la troisième positon à 12″0, avec un avantage de 21″8 sur Thierry Neuville.

2016 FIA World Rally Championship / Round 14 / Rally Australia / November 17-20, 2016 // Worldwide Copyright: Hyundai Motorsport

Distancé de la course au podium après un mauvais choix de pneus, ayant opté pour des gommes dures, Thierry sait que tout risque désormais de se jouer dans la Power Stage, avec des points de bonus qui pourraient être décisifs dans l’optique du championnat.

Possédant 14 points d’avance sur Mikkelsen avant ce Rallye d’Australie, il n’en possédera plus virtuellement qu’un seul, hors Power Stage, à l’heure d’entamer la troisième et ultime étape de cette dernière manche du Championnat du Monde.

2016 FIA World Rally Championship / Round 14 / Rally Australia / November 17-20, 2016 // Worldwide Copyright: Hyundai Motorsport

Cinq spéciales restent à disputer ce dimanche, et donc cette nuit à l’heure belge. Quatre très courts chronos, dont la Power Stage, et une longue spéciale de 31,90 km, Bucca.

Photos Willy Weyens & Hyundai Motorsport