Parallèlement et dans la foulée de son initiale et légendaire version du débarquement de la seconde guerre mondiale, la Willys se déclinait en version « civile » Jeep CJ. En 1987, le CJ se devenait Wrangler, modèle qui conservera son caractère et ses spécificités au fil de ses évolutions de 1997 et 2007. Aujourd’hui, un nouvel opus se profile à l’horizon en procédant de même. Difficile de changer profondément une icône… (Marc Lacroix)

Design : Reste fidèle au concept original : calandre typiquement Jeep reconnaissable instantanément, optiques avant circulaires, pare-brise escamotable, ailes carrées…

 

Convivialité : Développe davantage d’options en matière de conduite « ouverte » ; des dizaines de combinaisons annoncées (portes, toit et vitres).

 

Technologie : S’annonce avec plus d’équipements de sécurité et de technologies de pointe.

 

Habitacle : Se modernise… mais pas trop ; présente même sous certains aspects davantage de côtés « rétros ».

 

Présentation : Première Mondiale au Los Angeles Auto Show le 29 novembre.

 

Rappel historique

CJ (1946) : Version civile de la Willys militaire.

 

Wrangler 1 « YJ » (1987) : Remplace la Jeep CJ ; phares rectangulaires ; empattement plus large et garde au sol plus faible ; carrosserie galvanisée ; suspension ressort/ lame.

 

Wrangler 2 « TJ » (1997) : Retour aux phares ronds du CJ ; suspension à ressorts hélicoïdaux (base Grand Cherokee).

 

Wrangler 3 « JK » (2007) : Refonte complète ; arrivée d’un diesel (VM 2.8-160 ch) et d’une version 4 portes « Unlimited » à empattement allongé.