Pour la première fois, Nico Verdonck représentait officiellement un constructeur lors des 24 Heures du Nürburgring. Avec ses équipiers Christopher Brück, Christian Menzel et Christer Jöns, le Bruxellois a emmené la Bentley Continental GT3 #37 à la 15e place. Le Belge et le Bentley Team ABT ont donc survécu à l’enfer vert !
« Terminer une course aussi difficile que les 24 Heures du Nürburgring est toujours une grande satisfaction », explique Nico Verdonck. « Nous n’avons pas commis d’erreur et nous n’avons rencontré aucun problème majeur. Avec tout le Bentley Team ABT, je pense que nous avons fait une très belle course. »
Associé à Christopher Brück, Christian Menzel et Christer Jöns, Nico est non seulement rentré dans le top 15, mais il a aussi remporté la classe LG (pour « Last Generation ») et sa voiture est la mieux classée des Bentley. « Au niveau du classement général, nous espérions un peu mieux », reconnaît-il toutefois. « Mais il faut bien se rendre compte que c’est un peu David contre Goliath. Bentley vient affronter les constructeurs allemands sur leur terrain dans une course où l’expérience est cruciale. Or, cette édition a été marquée par de fortes chaleurs, soit des conditions que nous n’avions jamais rencontrées lors de notre préparation. »
Sur un plan personnel, Nico s’est régalé durant ce week-end. « Je me sentais vraiment bien au volant de notre Continental GT3 », sourit-il. « J’ai notamment fait un double relais de nuit où j’étais extrêmement compétitif. Les pneus Yokohama fonctionnaient à la perfection, notre moteur turbo respirait et nous étions très performants. La collaboration avec le Bentley Team ABT et Bentley Motorsport fut excellente et je retiendrai énormément de positif de cette magnifique expérience. Nous avons appris beaucoup ensemble et j’espère que nous pourrons en profiter à l’avenir. »
Après ces très attendues 24 Heures du Nürburgring, Nico prépare déjà d’autres projets d’ici la fin de cette saison 2017. Il vous en reparlera très bientôt !