Le pilote à mobilité réduite Nigel Bailly intègre officiellement les Zelos Black Knights avec comme objectif de participer au 24h du Mans en 2020.

Après Guillaume De Ridder, Nigel Bailly est le deuxième pilote voiture à rejoindre les Zelos Black Knights. Paraplégique suite à un accident de moto-cross à l’âge de 14 ans, le jeune homme de 28 ans est le premier pilote à mobilité réduite à rejoindre la filière mise en place par Zelos.

Une deuxième saison en SRX Cup

Passionné de sports moteurs depuis son plus jeune âge, Nigel Bailly intègre les Black Knights dans le cadre de deux opérations: la SRX Cup et les 24h du Mans 2020.

Engagé cette année en SRX Cup, la coupe mono-marque de rallycross disputée au volant de pick-ups SsangYong, où il trône actuellement à la 4ème place du classement général, Nigel poursuivra sur sa lancée et disputera la saison 2019.

Objectif : Le Mans 2020

En septembre dernier, Nigel Bailly a été sélectionné pour intégrer la filière Fredéric Sausset, aux côtés de l’ancien pilote MotoGP Takuma Aoki et du Français Snoussi Ben Moussa. Objectif: faire rouler en 2020 le premier équipage 100% handicapé dans la course automobile la plus prestigieuse au monde: les 24H du Mans.

Une démarche qui a sensibilisé Zelos, qui va tout mettre en œuvre pour concrétiser ce projet en aidant Nigel dans sa recherche de sponsors et de partenaires.

Un programme sportif chargé

La filière Frédéric Sausset a mis au point un programme d’entraînement : Nigel a déjà pris part à quatre courses cette année en Championnat d’endurance VdeV au volant d’une LMP3 dans la catégorie Prestige, avec à la clef trois podiums au Castellet, à Navarra et au Mans.

En 2019, Nigel et ses coéquipiers continueront d’évoluer dans le championnat VdeV au volant d’une LMP3. 6 courses sont déjà programmées : le Castellet, Monza, Red Bull Ring, Silverstone, Spa Francorchamps et Portimao. En 2020, la filière intégrera le championnat ELMS (European Le Mans Series) avec la cerise sur le gâteau: la participation au 24H du Mans.

Freddy Tacheny, CEO Zelos : « C’est avec grand plaisir que Zelos s’associe à cette magnifique aventure qui allie dépassement de soi et qualité sportive. Ce projet s’inscrit dans l’ADN de Zelos, qui tente de hisser nos pilotes belges au plus haut niveau. Cependant, rien n’est encore joué. Zelos va tout faire pour tenter de réunir la somme nécessaire pour mener à bien ce projet de participation au Mans 2020. »

Nigel Bailly, pilote Black Knights : « En participant aux 24H du Mans en 2016, Frédéric Sausset (premier pilote handicapé) a prouvé qu’il était possible d’associer le handicap au sport de haut niveau. Pour ma part, le combat et l’apprentissage seront encore longs, mais je peux vous assurer c’est en très bonne voie. Grâce à l’implication de Zelos dans ce projet, mes chances de concrétiser cette aventure d’envergure internationale se précisent. Pour ces raisons, je ne peux que leur dire remercier. Je suis très fier de pouvoir porter les couleurs de « Zelos Home of Sports ». »

Didier de Radiguès, capitaine des Black Knights : « Nigel a tout à fait le profil pour intégrer les Black Knights. Comme nous tous, Nigel a « l’esprit » motard puisqu’il y a fait ses armes. Je me sens tout particulièrement proche de lui puisque moi aussi, je suis passé de la moto à l’auto et moi aussi, j’ai participé au Mans. Il s’agit ici d’une aventure homme/machine encore beaucoup plus forte et qui promet d’être extrêmement passionnante. Nigel est à mes yeux un des pilotes les plus méritants car avec son handicap, c’est évidemment plus compliqué d’être pilote professionnel. »

Source: Com