Histoire de fêter dignement ses 110 ans, l’an dernier, Alfa Romeo avait revu sa Giulia (et le Stelvio) Quadrifoglio en ajoutant une petite touche d’exclusivité. Aujourd’hui, la maison milanaise fait plus fort. Voici la Giulia GTA (acronyme de Gran Turismo Alleggerita utilisé en 1965 avec la Giulia Sprint GTA développée par Autodelta). Aérodynamisme amélioré et réduction de poids sont au programme, comme en 1965 ! (01.04.2021 – Marc Lacroix / illustrations constructeur)

 

 

DESIGN

Boucliers plus agressif, flaps, prises d’air, imposant aileron carbone, gros diffuseur arrière, … La Giulia GTA affiche un look qui annonce un sacré tempérament. Certains appuis proviennent de Sauber Engineering, partenaire F1 d’Alfa.

 

 

 

TECHNIQUE-TECHNOLOGIE

V6 bi-turbo 2.9-540 ch entièrement alu ; 0-100 km/h 3″6.

 

Recourt à matériaux ultralégers tels fibre de carbone (arbre de transmission, capot, toit, bouclier avant, passages de roue, inserts de passage de roue arrière et, sur le GTAm, coque des sièges baquet), alu (pièces moteur, portes et systèmes de suspension) et matières composites (titane pour échappement Akrapovic intégré dans le diffuseur arrière en fibre de carbone, Lexan – résine de polycarbonate – pour cadres de lunette latérale et arrière sur GTAm…) ; 1.520 kg (gain de 100 kg).

 

Suspensions adaptées en conséquence (nouvel ensemble ressorts/amortisseurs).

 

HABITACLE

Tableau de bord, panneaux de portes, boîte à gants, montants latéraux et garniture centrale des sièges 100% Alcantara ; inserts carbone mat ; GTA panneaux de porte, sièges et fenêtres repris à la Giulia Quadrifoglio.

 

La version GTAm est en configuration biplace (banquette arrière remplacée par « bassin » de casque entièrement rembourré) et gagne arceau et harnais 6 points Sabelt ; une lanière de tissu remplace la poignée d’ouverture de porte.

 

A l’heure où les fades automobiles électrifiées envahissent inexorablement nos rues, il existe encore, fort heureusement, des constructeurs qui osent nous proposer des produits pour passionnés. L’Alfa Romeo Giulia GTA fait partie de cette catégorie. Plus légère, plus puissante et plus musicale, donc plus hargneuse, elle est aussi forcément plus chère ! Mais c’est bien connu, quand on aime… Et puis, par les temps qui courent, cela fait tellement de bien de pouvoir annoncer de tels modèles… Mais attention, seulement 500 exemplaires prévus !

 

Voir articles Alfa Romeo