Le Gréco-Belge reste dans la course au titre en WRC Trophy

La Catalogne traverse une période agitée mais, le week-end dernier, la région de Salou vivait surtout à l’heure du rallye. Au Rallye de Catalogne, la manche espagnole du Championnat du Monde des Rallyes, Jourdan Serderidis et Fred Miclotte ont terminé à la troisième place dans le WRC Trophy. Un résultat qui permet au duo de J-Motorsport de rester parfaitement placés pour remporter le WRC Trophy.

Pour Jourdan Serderidis, le Gréco-Belge, tout avait bien commencé lors du shakedown jeudi soir. Sur sa DS 3 WRC, il signait le 2ème temps dans le WRC Trophy, devant Jean-Michel Raoux. Vendredi, après les six premières étapes spéciales disputées sur terre, Jourdan et Fred occupaient la 3ème place, et la 38ème au général.
« Vendredi, sur la terre, je n’étais pas vraiment content de ma prestation, » avoue Jourdan Serderidis. « Je sentais moins bien le grip que prévu. Après une première spéciale correcte, j’ai failli me faire piéger à deux reprises dans la deuxième. Chaque fois, j’ai abordé un peu trop vite une courbe qui se resserrait. J’ai pu me sauver en tirant le frein-à-main mais il s’en est fallu de peu. Après ça, la confiance n’était évidemment plus idéale. J’ai donc achevé la première journée sans plus prendre trop de risques. »

Après cette première étape, la DS 3 WRC devait être complètement transformée car les deux journées suivantes étaient disputées sur asphalte. « L’équipe s’est parfaitement acquittée de cette tâche. En 55 minutes, notre DS 3 se trouvait en configuration asphalte! »

Durant ces deux étapes, la situation n’a plus évolué dans le WRC Trophy. Jourdan Serderidis a fait ce qu’il fallait pour préserver ses chances de couronnement dans le WRC Trophy. « Gorban et Raoux avaient fait le trou vendredi. Ça n’avait donc plus de sens de prendre des risques car, à la régulière, nous n’aurions de toute façon pas pu les remonter, » explique l’homme d’affaires qui assouvit sa passion pour le rallye. « Je me suis bien amusé, même si nous roulions constamment avec une marge de sécurité. Si nous parvenons à rejoindre l’arrivée lors des deux prochaines épreuves, au Pays de Galles et en Australie, nous décrocherons avec certitude le titre dans le WRC Trophy. »

Au ‘Wales Rally GB’, dans trois semaines, Jourdan et Fred devront composer avec un autre adversaire, Yazeed Al Rajhi, une sérieuse pointure. Ensuite, ils s’envoleront pour l’Australie, pour la manche finale du Championnat du Monde. Mais pour commencer, rendez-vous au Pays de Galles!