Engagé pour la première fois en Championnat du Monde de Rallycross avec deux Hyundai i20 Supercar, le team GRX TANECO s’était fixé pour objectif d’avoir ses deux voitures en demi-finales de la manche d’ouverture. L’équipe finnoise à non seulement réussi son pari, mais s’est également offert une place en finale à l’issue d’une solide performance réalisée par Niclas Grönholm tout au long du week-end. 

Pour ce premier rendez-vous de la saison, les concurrents du World RX ont affronté toutes les conditions ! De la pluie incessante du samedi au soleil de plomb du dimanche, il fallait jongler avec les réglages des autos et les choix de pneumatiques. Le samedi, le tracé boueux et extrêmement glissant contraignait les concurrents à baisser considérablement le rythme. Les pièges étaient nombreux et il était facile de partir à la faute. 

Après un départ difficile et une Q1 ratée avec un tête- à-queue, Niclas Grönholm signait un sixième chrono dans la deuxième épreuve qualificative. « La Q1 ne s’est pas déroulée comme prévu. Il y avait beaucoup de buée sur le pare-brise et ma visibilité était considérablement réduite. Les choses se sont améliorées dans la Q2. Malgré quelques petites erreurs, j’ai fait un bon résultat » résumait le jeune pilote finnois qui fêtera bientôt ses 22 ans. 

De son côté, Timur Timerzyanov réalisait le dixième puis douzième temps au volant de la Hyundai n°7. Loin d’être satisfait de sa performance de la première journée, il revenait jouer les premiers rôles le dimanche en remportant sa course et en signant le septième meilleur temps de la Q3. Qualifié pour les demi-finales à l’issue de la Q4, il terminait aux portes de la finale avec le quatrième meilleur temps. « Je suis satisfait de ma première course avec le team GRX TANECO. Après une première journée difficile le samedi, j’ai pu récupérer le retard accumulé tout en me sentant de plus en plus à l’aise dans la voiture. L’équipe a été en mesure de se battre pour le podium dès la première course. C’est vraiment de bon augure pour le reste de la saison. » 

 

Régulier et performant, Niclas réalisait une journée du dimanche exemplaire en terminant les deux qualifications dans le top cinq et en s’offrant une place en finale. « Je savais que nous avions le potentiel de nous qualifier pour les demi-finales même si elles se sont avérées plus difficiles que je ne l’imaginais. La finale était un vrai bonus pour moi. Notre performance n’était pas celle que j’aurai voulue puisque nous terminons en quatrième position, mais je pense que nous pouvons être satisfaits de notre week-end pour notre première course avec l’équipe et la voiture. »

Niclas peut être content puisqu’il occupe la cinquième place du classement pilote à l’issue de la manche espagnole.  « Fantastique », c’est ainsi que Marcus Gronhölm, directeur du team GRX TANECO a décrit cette première manche du World RX 2018. « Avoir nos deux voitures en demi-finales de la première manche de la saison était déjà une belle performance pour l’équipe. Tout le monde a travaillé dur pour que les autos soient prêtes dans les temps et c’est une belle récompense. Cerise sur le gâteau, Niclas s’est qualifié pour la finale et réalise le quatrième temps. Nous savons que nous avons encore beaucoup de travail devant nous, mais être où nous sommes après cette première course et sans avoir eu la possibilité de tester la voiture comme nous l’aurions souhaité est plus que prometteur. Nous avons déjà hâte d’être au Portugal pour la deuxième manche de la saison. » 

Et il n’y aura pas beaucoup de temps à attendre puisque la prochaine épreuve se disputera dans moins de deux semaines (28-29 avril), sur le circuit de Montalegre, cher aux pilotes du GRX TANECO Team. 

 

Photos Johan Hendrickx 

 

Championnat du Monde FIA de Rallycross – World RX Catalunya – Epreuve 1

1. Johan Kristoffersson 4m 36.358s
2. Sébastien Loeb +1.215s
3. Andreas Bakkerud +2.389s
4. Niclas Grönholm +7.099s
5. Petter Solberg +11.264s
6. Mattias Ekström – Disqualifié 

Championnat Pilotes – Championnat du Monde de Rallycross 2018 (Après 1 sur 12 épreuves)

1. Johan Kristoffersson – 27 points
2. Petter Solberg – 24 pts
3. Andreas Bakkerud – 20 pts
4. Mattias Ekström – 19 pts
5. Niclas Grönholm -18 pts
6. Timmy Hansen – 16 pts
7. Sébastien Loeb – 14 pts
8. Janis Baumanis – 12 pts
9. Timur Timerzyanov -11 pts
10. Robin Larsson -10 pts 

Championnat Teams – Championnat du Monde de Rallycross 2018 (Après 1 sur 12 épreuves)

PSRX Volkswagen Sweden – 51 points
EKS Audi Sport -39 pts
Team Peugeot Total – 30 pts
GRX TANECO – 29pts
GC Kompetition – 17 pts
Olsbergs MSE – 14 pts