Comme cela a été annoncé récemment par certains de nos collègues, le WTCC et le TCR International fusionneront en 2018 pour devenir le WTCR ! L’officialisation a été faite à la suite du Conseil Mondial de la FIA qui s’est tenu ce mercredi.

Pour faire bref: les TC1 seraient bannie pour laisser place aux seules TCR pour une période de deux ans. Vingt-six voitures, en plus de deux guests par meeting à la discrétion des organisateurs, seraient autorisées sur l’ensemble de la saison. Dix meetings de trois courses, sur quatre continents, seront au programme. Des titres FIA World Cup seront attribués pour les pilotes et les équipes. Il n’y aura pas de titre constructeur. Les équipes d’usine sont bien entendu exclues pour faire la part belle à la compétition-client. Les teams déjà présents en TCR International l’an dernier seraient prioritaires au niveau de l’engagement.

Voilà une bonne nouvelle. Il n’y a qu’à croiser les doigts pour que la catégorie TCR puisse conserver des coûts d’exploitation corrects. Ce qui éviterait aux voitures construites par des privés, sans soutien de l’usine à l’instar de l’Alfa Romeo Giulietta, de ne pas trop souffrir de la concurrence.