C’est le cœur lourd que le Club Superstage est contraint d’annuler le Renties Ypres Rally Belgium, l’avant-dernière manche du Championnat du Monde des Rallyes FIA 2020. Du 20 au 22 novembre, une manche du Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes devait se dérouler pour la première fois de l’histoire en Belgique, mais les chiffres actuels de la Covid-19 en ont décidé autrement.

Alors que les bénévoles du Club Superstage ont travaillé très dur ces derniers mois sur la préparation du Renties Ypres Rally Belgium, le coronavirus a repris de plus belle son invasion et les chiffres d’infection ont augmenté rapidement. A un point tel que le comité de consultation a dû imposer des mesures strictes pour contenir la propagation dudit virus, mais entretemps la pression sur les hôpitaux et le secteur des soins est néanmoins devenue très grande et tout le monde a été appelé à mettre la vie sociale sur pause.

« Nous avons toujours pleinement soutenu le Renties Ypres Rally Belgium mais, cette fois, nous ne pouvons pas laisser la course se faire », déclare Emmily Talpe, bourgmestre de la ville d’Ypres.

« En étroite concertation avec l’organisateur, les autorités administratives et le cabinet du ministre de l’Intérieur, et sur base de l’évolution de la pandémie dans notre région, il a été décidé qu’il était irresponsable d’autoriser la manche du Championnat du Monde à Ypres dans les circonstances actuelles. Un décret des gouverneurs sera rédigé conformément à la nouvelle évolution des mesures d’aujourd’hui, vendredi 30 octobre, et conformément aux amendements à l’arrêté ministériel contenant les mesures d’urgence décidées pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 à partir du 28 octobre 2020 par le conseil national de sécurité », déclare le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé.

Priorité santé

Le Club Superstage a continué de croire en la tenue de la première manche belge du Championnat du Monde des Rallyes jusqu’au tout dernier jour.

« Avec le Rally van de Monteberg et le Aarova Rally, nous avons organisé deux compétitions ces dernières semaines malgré la crise Covid mais nous ne sommes pas en mesure de faire face à l’expansion affichée actuellement par l’épidémie. Pour l’heure, la santé de la population, du personnel du secteur de la santé, de nos collaborateurs, des participants et de tous les passionnés de rallye est la priorité « , poursuit Jan Huyghe, de Superstage. « Nous avons suivi la crise sanitaire en étroite concertation avec les autorités locales. Malheureusement, les chiffres ont continué de considérablement augmenter. Le Rallye d’Ypres est un leader de la sécurité en Europe depuis des années ; cette fois, la santé s’ajoute à cela. Nous comprenons donc parfaitement la décision actuelle ».

L’avenir en WRC

« C’est bien sûr une énorme déception pour tous nos collaborateurs, qui ont prouvé leur capacité à organiser une manche WRC en peu de temps », exprime Alain Penasse, président du Club Superstage. « Espérons que nos efforts et investissements n’ont pas été vains. Nous avons prouvé à la FIA et au WRC Promoter que nous pouvions rapidement nous adapter et que nous sommes en mesure d’organiser le Renties Ypres Rally au niveau mondial. Cette annulation était inévitable mais nous ne renonçons pas à nos ambitions quant au WRC. J’espère que cette annulation n’est qu’un report ».

La faisabilité d’une manche mondiale à Ypres a été prouvée avec une liste comprenant 140 des meilleurs équipages. La popularité du rallye en Belgique n’a jamais été aussi grande. L’intérêt pour les billets s’est manifesté du monde entier et la région d’Ypres était également mise en évidence sur la carte du monde dans le milieu.

Le Club Superstage tient également à remercier expressément ses partenaires pour leur confiance et leur croyance dans ce projet WRC. L’organisation tient à faire part de sa solidarité dans cette crise, qu’elle espère traverser au mieux pour organiser, dans quelques mois, une magnifique édition 2021 du Renties Ypres Rally Belgium, si possible au plus haut niveau.