Le Critérium des Fontaines après un Critérium de la Semois de haute facture

Le Challenge Delta aura traditionnellement été le dernier des challenges d’orientation à démarrer, le dernier jour du mois de mars. Mais avant une autre période creuse trop longue, son 2ème rendez-vous de l’année viendra très rapidement puisque la manche suivante est programmée le dimanche 14 avril avec le Critérium des Fontaines basé à Theux.

Espérons que les voitures anciennes, telle cette belle Alfa Giulia qui était une des deux plus âgées au Critérium de la Semois, restent majoritaires dans le peloton du Critérium des Fontaines. (photo C. Poncelet)

L’épreuve organisée conjointement par Christian Bernard et Robert Vandevorst fait partie des classiques. Elle en sera déjà à sa 16ème édition. Mais pour durer, il faut constamment se remettre en question et pouvoir varier les plaisirs.

« Cette année, c’est la découverte de la région de l’Ourthe orientale et de la vallée de l’Ourthe directement après le barrage de Nisramont (là où se rejoignent l’Ourthe occidentale et l’Ourthe orientale) qui a guidé la réalisation du road book, » explique Robert Vandevorst. « Et nous pouvons dire que nous sommes satisfaits: les paysages sont grandioses, entre Ardenne et Haute Ardenne! »

Tous les amateurs de belles balades en anciennes n’étant pas des férus de jeux de piste bourrés d’astuces, le duo a aussi pensé aux « amateurs ».

« Nous avons voulu réaliser un parcours ‘Randonneurs’ pour tout un chacun, afin que les débutants, les équipages désirant rouler en couple « sans prise de tête » ou, tout simplement, les amateurs de belles balades, puissent apprécier les paysages traversés et les routes empruntées. Nous avons donc réalisé un road book en fléché orienté uniquement, avec de nombreuses annotations supplémentaires qui confirmeront très souvent aux participants de cette catégorie qu’ils sont sur le bon itinéraire. »

Paul-Henri et Florence Yans seront évidemment à Theux pour défendre leur 1ère place au Challenge Delta.

Par ailleurs, Christian et Robert poursuivent dans leur conviction que la complexité extrême de la catégorie ‘Expert’ n’est plus nécessaire. Les plus expérimentés serviront donc d’étalons aux participants aimant les défis dans la catégorie Initiés.

« Que ceux-ci se rassurent: Christian, dont la maestria pour proposer des cartes astucieuses est désormais bien connue, en a retiré la quintessence, » poursuit Robert. « Quant à moi, je proposerai un concept inédit et varié qui, je pense, plaira à tous! »

Rappelons que le Critérium des Fontaines est une balade d’orientation et de navigation ouverte à tous et à tous types de véhicules, de préférence anciens mais aussi modernes. Le départ et l’arrivée sont prévus en bord de Hoëgne, au Tennis Club de Theux (Avenue du Stade 74/Z). Le parcours s’étendra sur la distance raisonnable de 220 km, répartis en 2 sections de 95 et 125 km. Accueil et formalités administratives à partir de 8h45. Briefing à 9h15. Départ à 9h30. Pause de midi libre vers 13h. 2ème section de 14h15 à 18h30, suivie du repas final et de la proclamation des résultats.

Infos complémentaires sur www.dalis.be/delta/ ou tél R. Vandevorst 0495/20 90 45, C. Bernard 0475/95 18 04.
Inscriptions sur www.ecuriemaquisard.be/ – onglet Fontaines.

Verstraete-Gengoux et les Yans à l’honneur à Rendeux

L’inédit duo Jacques Ravet-Cédric Pirotte a pris la 2ème place en Marathon sur une des deux plus anciennes voitures du peloton. (photo C. Poncelet)

Dimanche dernier, c’est en fanfare qu’on a frappé les trois coups du Challenge Delta 2019. Malgré quelques forfaits de dernière minute, le Critérium de la Semois a rassemblé un très beau plateau fort de 54 voitures, parmi lesquelles quelques apparitions inédites. Tous les participants étaient unanimes pour apprécier la beauté du parcours et l’agrément de conduite que procurait le tracé souvent très roulant et sinueux comme il se doit. Le road book, pour autant qu’on ne prenne pas celui d’une autre catégorie (!), était impeccable et les astuces bien trouvées. Il restera seulement à quelques « experts » à apprendre à mieux gérer un concept de pause de midi « libre » qui n’était pas mal pensé en soi.

De nombreux concurrents sont tombés dans le 1er piège tendu par Guy Hardenne dans ce carrefour avec de beaux abords non asphaltés. (photo C. Busin)

Trois catégories étaient proposées et, comme souvent, la plus relevée, ‘Marathon’, n’a attiré que les « experts ». Le forfait de Vignaux-Paris était compensé par l’inscription de dernière minute d’un duo jusque-là improbable composé de Jacques Ravet et Cédric Pirotte. De quoi compter 7 équipages pouvant sur le papier viser la victoire. Mais certains se sont laissé piéger par un recouvrement de carte inhabituel de la part de Guy Hardenne, d’autres n’ont pas remarqué la sortie d’agglomération formant une succession de 4 CP en moins de 50 mètres (!), les plus jeunes n’ont pas décelé toutes les subtilités d’une très vieille carte et à la fin, deux équipages seulement ont salué Raymond Venier en virant large, sans aller pointer au CPH-piège qu’il tenait. Sans surprise, ce sont ces deux-là qu’on retrouve en haut du classement final, le duo Bernard Verstraete-Baptiste Gengoux l’emportant avec un score quasi nul (seulement 3″ de différence dans l’ERV1) devant Jacques Ravet et Cédric Pirotte, qui ont quand même raté un CP. Charles et Cédric Sluysmans complètent le podium avec également un CP raté en plus du CPH final trop généreusement annulé.

Pierre Beauve et Charlotte Nysten (MX5), poussés ici par les Van Campenhout (MGB) et les Moreaux (Mini) confirment leurs bons débuts de 2018 avec une belle 2ème place en Initiés. (photo C. Poncelet)

Comme souvent, la catégorie ‘Initiés’ a recueilli le plus de succès avec 24 participants et la lutte pour la victoire a été serrée. Cinq équipages sortaient de la 1ère section à 0 et 6 autres avec un seul CP manqué. Parmi les leaders, Claude et Céline Busin étaient les premiers à lâcher prise en ratant 2 CP dans la Section 2. Dans la Section 3, que 10 équipages franchissaient pourtant sans encombre, c’était au tour des seuls étrangers au départ, Armand Hilbert et Jean Gauchet, d’oublier un CP. En passant l’ERV1 à 0, Gaëtan Dron et Laurent Valentin prenaient un léger avantage mais ils manquaient un CP dans la Section 4. Seuls Paul-Henri et Florence Yans et Pierre Beauve-Charlotte Nysten parvenaient à éviter toute erreur jusqu’au bout. Ils étaient donc départagés sur base des ERV. Avec deux fois une différence d’1″ seulement, Paul-Henri et Florence l’emportaient pour un peu moins de 3 points sur Pierre et Charlotte. Si Dron-Valentin complétaient le podium avec une belle marge d’avance sur les suivants, la lutte était serrée pour les accessits, six équipages terminant dans un mouchoir de 100 points, à l’avantage de Marc Henry et Solange Rondia devant André Honnay et Vivianne Leisten.

Gaëtan Dron et Laurent Valentin (Mini) ont terminé 3èmes après avoir un moment mené les débats en Initiés. (photo C. Poncelet)

René Hoeymakers et Dominique Hensgens meilleurs randonneurs

René Hoeymakers et Dominique Hensgens ont bien mené leur barque en Randonneurs. (photo G. Hardenne)

Alfa GT Junior, Giulia et Spider, Renault 8, Fiat 124 Spider et Ritmo 130 TC, Lotus Elise, Honda Beat et même un VW Combi de 1968 un peu trop abaissé… La très éclectique catégorie ‘Randonnée’ ne manquait pas d’attrait. Sans qu’un équipage y brille particulièrement par son efficacité (les participants sont généralement là pour apprendre), elle a donné lieu à des débats assez serrés pour la 1ère place juste honorifique puisque cette catégorie n’entre pas en considération pour le Challenge Delta. Franck & Emilie Moreaux, John Gilain-Brigitte Jacquemart et Jean-Marc Lacaille-Vincent Hennebicq prenaient le meilleur départ, évitant tout oubli dans la section 1. Mais les choses se compliquaient dans la section 2 où René Hoeymakers et Dominique Hensgens étaient les seuls à passer à 0. Lacaille-Hennebicq prenaient l’avantage mais la digestion diminuait l’attention dans la Section 3 et ils rataient 3 CP alors que 6 équipages passaient à 0. Parmi eux, Franck & Emilie Moreaux qui reprenaient le commandement, 100 points devant 3 équipages ex-aequo.

Un petit passage à vide après la pause de midi a coûté la victoire en Randonneurs à Jean-Marc Lacaille et Vincent Hennebicq. (photo C. Poncelet)

Mais le jeune duo se déconcentrait par la suite, au contraire de Hoeymakers-Hensgens et Lacaille-Hennebicq qui ne rataient chacun qu’un CP dans les deux dernières sections. Les premiers cités l’emportaient finalement pour un CP de différence, le coefficient d’âge de l’Alfa de Lacaille ne suffisant pas à compenser. 3èmes, Florian Nagel et Estelle Henri peuvent regretter une mise en jambes laborieuse (5 CP ratés dans les deux premières sections) car ils sont les seuls à avoir passé trois sections à 0! Constat un peu similaire pour un des deux équipages féminins au départ, Geneviève Boutay et Emilie Dechamps, qui ont réalisé le 3ème meilleur score sur les 4 dernières sections après avoir raté… 7 CP dans la 1ère. Dur le réveil?

Florian Nagel et Estelle Henri peuvent regretter d’avoir eu des difficultés à se plonger dans le bain. (photo C. Poncelet)

Les organisateurs des manches du Challenge Delta n’entrant cette année plus en considération pour le classement du challenge, Baptiste Gengoux et Cédric Pirotte ne sont pas « récompensés » de leurs belles prestations en ‘Marathon’. Votre serviteur et les Yans père et fille, Paul-Henri et Florence, deviennent donc les premiers leaders du Challenge Delta 2019, devant Jacques Ravet, Pierre Beauve et Charlotte Nysten. Mais les autres ne demandent qu’à renverser la vapeur au Critérium des Fontaines. (Bernard Verstraete; photos Christelle Poncelet, Guy Hardenne et Claude Busin)

 

Résultats Critérium de la Semois

Marathon

Bernard Verstraete et Baptiste Gengoux ont déjoué tous les pièges en Marathon. (photo C. Poncelet)

1. Verstraete Bernard – Gengoux Baptiste (Toyota Corolla GT – 1980) 2,94
2. Ravet Jacques – Pirotte Cédric (Skoda 1000 MB – 1965) 103,26
3. Sluysmans Charles & Cédric (BMW M3 E30 – 1988) 103,74
4. Simon Patrice – Bollette Cédric (Opel Astra CDTi – 2016) 206,25
5. Coppée Olivier – Robert Pauline (VW Polo GT – 1990) 305,91
6. Togaert Pierre – Vandevorst Robert (Peugeot 205 Rallye – 1989) 641,86
7. Melin Fabian – Gengoux Benoît (Seat Leon TDI – 2006) 704,20
8. Misson Pierre – Leclercq Jean-Noël (Opel Kadett GT/E – 1977) 1530,96

Initiés
1. Yans Paul-Henri & Florence (VW Golf 1 GTI – 1983) 1,97
2. Beauve Pierre-Nysten Charlotte (Mazda MX5 – 1990) 4,95
3. Dron Gaëtan-Valentin Laurent (Mini – 1983) 101,25
4. Henry Marc-Rondia Solange (Opel Ascona – 1983) 319,48
5. Honnay André-Leisten Vivianne (Porsche 924 – 1978) 345,23
6. Hilbert Armand-Gauchet Jean (L/F) (BMW 325i Compact – 1999) 355,64
7. Bouret Mathieu-Guinchon Vincent (Porsche 944 – 1987) 398,75
8. Ernoux Julien-Schmitz Rudy (Audi 100 Quattro – 1990) 399,96
9. Borsu Bernard-Roberty Vincent (Vauxhall Cavalier – 1979) 410,20
10. Pagani Denis-Simoes Jorge (Peugeot 208 GTi – 2015) 514,61
11. Busin Claude & Céline (BMW 320i – 1983) 595,70
12. Mathieu Jacques-Crahay Marie (Mercedes 190E – 1987) 598,12
13. Schmitz Hugo-Servotte Sébastien (Toyota MR2 Mk1 – 1987) 694,85
14. Libert Christophe-Spirlet Julie (Toyota RAV4 – 2007) 809,63
15. Van Campenhout Pierrick & Gaetan (MG B Roadster – 1974) 1089,91
16. Chalsèche Georges-Vanmulen Patricia (Opel Manta – 1976) 1952,00
17. Miroir Jean-François-Coeck Camille (BMW 635 CSi – 1981) 2011,05
18. Mulders Luc-Marnette Pierre (Audi 80 GTE – 1983) 2041,69
19. Lekeu Marcel-Badoux Danielle (Mazda 323 – 1993) 2532,15
20. Adriaens Serge-Belmans Armelle (Porsche 911 – 1972) 2958,77
21. David Maxime-Bonhomme Soren (Toyota Celica STi – 1992) 3190,27
22. Evrard Jacques-Paque Dominique (Porsche 911 cabrio – 1984) 3905,50
23. Lamouline Nathalie-Jacob Sophie (VW Scirocco GTI – 1981) 5260,12
24. Deschamps Claude & Caroline (BMW 2002 – 1973) Abandon

Geneviève Boutay et Emilie Dechamps ont livré une très belle prestation… après la 1ère section. (photo C. Poncelet)

Randonneurs
1. Hoeymakers René-Hensgens Dominique (Renault Mégane – 2014) 405,60
2. Lacaille Jean-Marc – Hennebicq Vincent (Alfa GT Junior – 1974) 487,00
3. Nagel Florian-Henri Estelle (Peugeot 106 GTi – 1996) 498,00
4. Michot Daniel-Boutay Diane (Renault R8 – 1970) 582,00
5. Vanheukelom Jean-Yves & Cédric (Porsche 924 – 1986) 640,90
6. Barveaux Claudine-Boutay Bruno (Opel Kadett cabrio – 1992) 694,40
7. Boutay Geneviève-Dechamps Emilie (Fiat 124 Spider – 1973) 973,00
8. Moreaux Franck & Emilie (Mini – 1977) 1074,70
9. Pierlet Jonathan-Boutay Dimitri (Alfa Romeo Giulia – 1965) 1158,00
10. Charpentier Kevin-Weusten Mélanie (Fiat Ritmo 130 TC – 1983) 1179,60
11. Verlaine Mickaël-Lejeune Pierre-Yves (VW Combi – 1968) 1645,60
12. Desonniaux Christian-Rousseaux Marie-Thérèse (Honda Beat – 1991) 1932,45
13. Miroux Benoit & Philippe (Volvo Amazon 122 – 1966) 1980,30
14. Gilain John-Jacquemart Brigitte (Porsche 911 cabrio – 1983) 2015,15
15. Gillard Michel-Fena Michaël (BMW 320 E21 – 1978) 2640,60
16. Desonniaux Jean & Valentin (Honda Jazz – 1985) 2856,50
17. Bihain Georges-Debaty Patricia (Alfa Spider Mk4 – 1992) 3819,20
18. Taton Joël-Derenne Dominique (Opel Ascona – 1981) 4365,45
19. Gorissen Tom-Somers Gwendoline (Lotus Elise – 2010) 6262,00
20. Canard Sébastien & Caroline (BMW 316 – 1988) 8002,80
21. Léonard Bernard-Englebert Arnaud (Rover SDI – 1985) 13297,50

Verlaine, Miroir et Coppée: trois représentants de trois catégories différentes. (photo C. Poncelet)

Classement Challenge Delta
1. Bernard Verstraete, Paul-Henri Yans & Florence Yans 50
4. Jacques Ravet, Pierre Beauve & Charlotte Nysten 43
7. Charles Sluysmans, Cédric Sluysmans, Gaëtan Dron & Laurent Valentin 39…