Non, Tournai n’est pas au bout du monde

Après une édition 2017 très positive, le BOT (Belgian Oldtimers Trophy) traverse cette année une période un peu plus difficile. De 7 épreuves l’an dernier, son calendrier a été ramené à 5 rendez-vous et l’un d’entre eux (HaBraNa) a été annulé. Ce challenge ayant la particularité de se dérouler plus à l’ouest du pays que les autres (principalement en province de Hainaut) se joue donc sur 4 épreuves seulement. Les deux dernières au programme sont la Ronde WaPi, le 23 septembre, et le Wallonie Classic Tour, le 6 octobre.

Jean-Noël et Thomas Leclercq avaient entamé leur période de grande forme avec une victoire à la Route des Contrebandiers. (photo J-M. Herman)

Dans ce « mini-challenge », Benoît Stéphenne doit être particulièrement loué puisqu’il organise à lui seul deux épreuves. Les Boucles du Pays Vert ont ouvert la saison en mars dernier et il remet le couvert en cette fin septembre avec la Ronde WaPi qui est la plus septentrionale des épreuves d’orientation wallonnes puisqu’elle est basée à Tournai, cité richement historique puisqu’elle est une des deux plus anciennes villes du pays avec Tongres. Une belle occasion de combiner tourisme et plaisir de rouler en ancienne.

Grâce à leur 4ème place à la Route des Contrebandiers, Stéphane et Patricia Loquet occupent la 2ème place du BOT. (photo J-M. Herman)

Très conviviales, avec des bases de départ et des haltes intermédiaires toujours sympathiques et pratiques, les organisations de Benoît recueillent généralement des commentaires très élogieux. Certes, la catégorie ‘Navigation’ s’adresse aux concurrents appréciant une certaine difficulté. Mais n’est-ce pas l’essence-même de l’Orientation? Benoît a en tout cas cette grande force de trouver des subtilités qui peuvent vous piéger sans que vous vous en rendiez compte et donc sans que vous vous égariez! De plus, sa façon de présenter les choses permet d’effectuer le parcours à un rythme très raisonnable.

Vraiment, comme Tournai, la Ronde WaPi mérite d’être découverte si vous n’y avez jamais participé. Bien sûr, une catégorie ‘Balade’ est aussi proposée à ceux qui possèdent moins d’expérience de l’orientation ou préfèrent rouler sans complications.

A ceux qui pensent que Tournai se trouve « au bout du monde », on ne peut que conseiller de consulter Via Michelin ou Google Maps. La cité à la cathédrale aux 5 clochers et au très discuté Pont des Trous ne se trouve jamais qu’à 50′ de Bruxelles et 1h40 d’autoroute de Liège. Elle n’est pas plus éloignée de Huy, par exemple, que la Vallée de la Semois ou la Baraque Fraiture. Et la Ronde WaPi a le mérite d’explorer des régions rarement visitées, si ce n’est ces derniers temps par les épreuves flandriennes. (B. Verstraete)

Marc Decraene et Henri-Philippe Croiselet viendront à Tournai défendre leur place sur le podium provisoire du BOT. (photo J-M. Herman)

Fiche technique

3ème Ronde WaPi (Wallonie Picarde)
Départ – Arrivée: Tournai – Hall Sportif – croisement Boulevard Bara-Chaussée de Lille
Parcours: +/- 200 km en 2 sections. 100% asphalte (pas de terre)
2 catégories: ‘Navigation’ avec divers types de fléché, de cartes et de notes. ‘Balade’ avec seulement du fléché et des indications de direction.
Timing Dimanche 23 septembre 2018:
8h00 Accueil et petit déjeuner
8h45 Briefing
9h00 1er départ
12h30 Regroup et repas de midi
15h30 Pause gourmande
18h00 Arrivée.

Les droits d’inscription (99 € par équipage) comprennent le roadbook, les plaques rallye, les petits déjeuners, les repas de midi, la pause gourmande, les repas du soir, les trophées, l’assurance R.C. organisateur, etc.

Infos complémentaires et inscriptions: www.ronde-wapi.be.

(Photo Intro by C. Van den Eynde: Jacques Minguillon et Bernadette Sandront (MGB) occupent la tête du Challenge BOT qui attire de belles voitures au départ de ses épreuves.)

Les membres de l’Ecurie du Val d’Or seront évidemment présents en force chez un des leurs.

Classement BOT (2/4) – officieux

Navigation – Pilotes
1. Jacques Minguillon 84
2. Stéphane Loquet 72
3. Anne-Sophie Soussigne & Marc Decraene 67
5. Michel Baerts 66
6. Bernard Verstraete 65
7. Marcel Fusillier 51
8. Jérôme Dupuis & Jean-Noël Leclercq 50
10. Jean-Louis Mertens 47… (36 classés)
Navigation – Copilotes
1. Bernadette Sandront 84
2. Patricia Loquet 72
3. Marc Soussigne & Henri-Philippe Croiselet 67
5. Robert Colin 51
6. Delphine Moureau & Thomas Leclercq 50
8. Frédérique Rahir 47
9. Jean-Louis Jadot 45
10. Joël Henry & Baptiste Gengoux 43… (37 classés)

Didier Scaut et Etienne Debrulle se sont déjà ménagés une belle avance en tête du classement ‘Balade’. (photo J-M. Herman)

Balade – Pilotes
1. Didier Scaut 93
2. Pol Gusbin 73
3. Thierry Demortier 63
4. Antoine Vandriessche 60
5. Pierre Leburton 50
6. Christian Le Baut/F & Bernard Dor 45
8. Georges Pigeon 43
9. Luc Lelong 41
10. Claude Duhem 39… (28 classés)
Balade – Copilotes
1. Etienne Debrulle 93
2. Philippe Delmotte 73
3. Maxence Demortier 63
4. Fernanda Jacobs 60
5. Valérie Dupret 50
6. Agnès Le Baut/F & Serge Hercot 45
8. Dominique Gilson 43
9. Liliane Matthey & Frédérique Demortier 41… (30 classés)

Le podium de la catégorie Balade à la Route des Contrebandiers: Richard Guérin et Séverine Rousseau (au centre) l’ont emporté devant Scaut-Debrulle (à dr.) et Eric et Clémence Giroulle. (photo R. Delrue)