Si la majeure partie de l’année 2020 a consisté en une longue attente, depuis la reprise des compétitions à l’occasion du Tour Auto Optic 2000, les rendez-vous s’enchainent pour la structure bruxelloise Gipimotor. Le week-end dernier, c’est la finale des événements Peter Auto qui figurait au programme sur le circuit d’Estoril, le tout sous un franc soleil et dans une ambiance bon enfant.

L’équipe managée par Christophe Van Riet était représentée dans pas moins de quatre séries, avec un total de neuf voitures. C’est un prestigieux duo de Ferrari 250 GT, une version courte et une Drogo, qui était aligné dans le Greatest’s Trophy, avec Christian Dumolin et Pierre-Alain Thibaut aux commandes. Au bout du compte, les bolides au Cavalino Rampante ont multiplié les places d’honneur, avec une 5ème position pour Dumolin et un 6ème rang pour Thibaut au terme de la Course 1. Mieux, Christian Dumolin et la 250 GT Berlinetta blanche décrochaient la plus petite marche du podium en Course 2, juste devant la Drogo de Pierre-Alain Thibaut.

En Classic Endurance Racing 1, la Liégeoise Caroline Grifnée était de retour aux affaires, et elle a une fois encore fait un excellent usage de la Chevron B16 1969, croisant le drapeau à damier au 4ème rang final, un résultat synonyme de 2ème place dans la catégorie des Protos de moins de 2 litres. Et un podium, un !

Traditionnelle épreuve phare du samedi, disputée sur 120 minutes, les Sixties Endurance ont de nouveau opposé les meilleures Shelby Cobra 289. En dépit d’une perte de temps évitable dans la pitlane, la #16 de Damien Kohler et Christophe Van Riet a achevé la course en 3ème position, à une quarantaine de secondes des lauréats. La décision des commissaires sportifs après l’arrivée relève par contre de l’anecdote, Gipimotor assumant pleinement ses décisions et ses choix techniques, eu égard au déroulement de la compétition durant la saison.

Quant au Belgo-Sénégalais Serge Libens, il imposait son Austin Healey 3000 MK2 dans la Classe GT3, croisant le drapeau à damier au 16ème rang absolu.

Reste le cas de l’Heritage Touring Cup (HTC), qui ne cesse de prendre de l’importance au fil des ans. A Estoril, les Ford Capri 3100 RS ont assuré le show aux avant-postes, et Christophe Van Riet ne s’est pas fait prier pour imposer la #72 du clan Gipimotor, histoire de conclure l’année en force ! Très belle performance également de Damien Kohler sur sa Ford Escort 1600 RS, 5ème du classement général. Quant à Serge Libens, il était victime d’un contact dans le dernier tour au volant de la Ford Mustang 289 #46, ce qui le laissait en 13ème position.

« J’aimerais officiellement remercier Peter Auto et Patrick Peter pour nous avoir permis de rouler cette saison, dans les circonstances que l’on sait, explique Christophe Van Riet. D’autant que cette fin de compétition sur le très beau circuit d’Estoril, dans une chouette ambiance qui plus est, était un réel bonheur. Gipimotor reprendra la direction du sud début novembre pour les 2 Tours d’Horloge du Castellet, qui regrouperont plus de 60 bolides datant des années ’50 à ’80. On en reparle sous peu… »

Source: Com