Ils ont attendu ce moment pendant tout l’hiver. Laurent et Amaury Richard ont enfin débuté leur saison sur circuit à l’occasion du coup d’envoi de la Peugeot 308 Racing Cup 2018 dans le cadre des Coupes de Pâques de Nogaro. Représentant l’équipe GPA Racing de Bénédicte Geyer et David Pouget, le paternel et son fiston étaient désireux de marquer des points précieux d’entrée de jeu sur le tortueux Circuit Paul-Armagnac. Dans ce match familial, c’est Amaury qui a réalisé la meilleure prestation à l’occasion de ce week-end pascal.

Après avoir mis le doigt sur les réglages qui lui avaient fait défaut pour jouer devant en 2017, le jeune loup de 20 ans a signé le 5e chrono des qualifications en vue de la Course 1. Malheureusement, il perdait toute chance de bon résultat dès les premiers mètres après avoir été envoyé en tête-à-queue par un concurrent peu délicat. Il terminait finalement 11e avec néanmoins une 3e place en Junior. Il prit une revanche éclatante lors du lundi de Pâques avec un 2e temps en qualifs avant de terminer 3e de la Course 2 et 2e Junior. Oui, il faudra compter sur le Français de Bruxelles pour se battre dans le tiercé de tête cette saison.

« Même si le bilan comptable n’est pas brillant, nous pouvons être très heureux de cette première manche 2018 », se réjouit Amaury. « David [Pouget] et moi avons enfin trouvé les astuces qui nous manquaient pour nous battre avec les mêmes armes que la concurrence. La frustration de la saison écoulée où nous avions souvent manqué de performance est aujourd’hui oubliée. Nous devons évidemment continuer à travailler dans ce sens mais nous sommes aujourd’hui certains de revendiquer le Top 3 au général lors de chaque course. »

Le papa s’est également très bien défendu pour l’entame de sa première saison complète en Peugeot 308 Racing Cup. Sur un circuit qui est loin d’être son préféré, Laurent a achevé la Course 1 au 11e rang avec un podium en Gentleman. Il était ensuite en lutte pour un podium de classe avant qu’un ennui mécanique le fasse décrocher et le relègue à la 16e place.

« Sans ce problème en Course 2, j’aurais peut-être pu finir 2e en Gentleman », admet Laurent. « Je dois encore m’améliorer pour mettre les pneus arrières à température et mieux gérer mes qualifications. Néanmoins, la performance est là et je suis optimiste pour la prochaine manche à Spa. Enfin, bravo à Amaury pour son podium !»

Prochaine manche à Spa-Francorchamps dans le cadre des Spa Euro Race du 1er au 3 juin.

Source : Com