Il s’agit assurément d’un coup de massue pour le World RX. Après Audi, c’est Peugeot Sport qui fera ses adieux au championnat du monde de rallycross à la fin de cette année. Morceaux choisis de la dépêche envoyée par la constructeur sochalien…

« Après avoir présenté sa nouvelle génération de véhicules hybrides rechargeables dans le cadre de sa stratégie d’électrification au Mondial de Paris, Peugeot annonce le développement d’une nouvelle offre de véhicules sportifs électrifiés à partir de 2020. Peugeot concentrera ses moyens sur la mise au point de ces nouveaux véhicules et a décidé en conséquence de se retirer du championnat WRX à la fin de la saison 2018, dont l’évolution vers l’électrification est incertaine. »

« La marque Peugeot a décidé de se concentrer sur la mise au point de ces nouveaux véhicules, dans un contexte où l’incertitude pesant sur l’évolution du championnat WRX thermique vers un mode électrique à l’horizon 2021 est une réalité. De ce fait, cette compétition se déconnecte du calendrier d’électrification de la marque Peugeot, qui se déroule conformément au plan établi avec une première offre dès 2020. »

Que faut-il en penser ? Que le Lion sochalien recherche une implication dans un championnat faisant la part belle à l’électrique et à l’hybride dès 2020, sachant que le World RX s’électrifiera douze mois plus tard. Le seul championnat pouvant répondre aux attentes de Peugeot dans les temps serait donc le WEC dont la nouveau règlement Hypercar continuera de faire la part belle aux technologies hybrides. Plus de réponses prochainement…