Quelle belle revanche ! Après avoir loupé le titre pour trois fois rien en 2016 face à l’ex-pilote Minardi Alex Yoong, Alessio Picariello est enfin parvenu à coiffer les lauriers de champion de l’Audi R8 LMS ce week-end sur le circuit de Shanghaï. Le Carolo a terminé troisième de la Course 1 avant de s’imposer dans le deuxième affrontement. Une belle moisson de points qui lui permettait d’être mathématiquement champion alors qu’il reste encore une manche à disputer à Zhejiang.

Ce sacre est une magnifique récompense pour Alessio qui a fait le pari de relancer sa carrière en Extrême-Orient après s’être rendu compte que les débouchés se faisaient rares dans la vieille Europe. On croise les doigts pour que cette perf’ de « Pica » ne soit pas passée inaperçue du côté d’Audi Sport afin de lui permettre d’obtenir un volant en GT3 ou en TCR dans un programme international du constructeur aux anneaux.

La Belgique était particulièrement à l’honneur en Chine ce week-end puisqu’un certain pigiste nommé Dries Vanthoor s’est adjugé la Course 1 avant de sauver une place sur le podium dans la Course 2.

En attendant, bravo Alessio et bonne m**** pour la suite des opérations !