La 71ème édition des 24 Heures de Spa restera sans doute dans les annales du fait de conditions de piste particulièrement difficiles… et de la victoire de la jeune équipe GPX Racing !

Malgré le soutien de Porsche, qui avait délégué trois de ses meilleurs pilotes officiels, tous titulaires d’un titre mondial, la structure dirigée par Pierre-Brice Mena ne figurait pas au premier rang des favoris. Elle ne pouvait en effet s’appuyer que sur quelques mois d’expérience de la Blancpain GT Series et de la 911 GT3R pour affronter les références de la discipline.

Pourtant, Michael Christensen, Kévin Estre et Richard Lietz se sont battus aux avant-postes du départ à l’arrivée, offrant ainsi au constructeur allemand sa première victoire depuis 2010 dans la classique ardennaise.

« Je n’ai pas encore complètement réalisé. », commente Pierre-Brice Mena. « Il y a un mois, on ne savait pas encore qu’on allait faire cette course. Avec un tel équipage, on espèrait faire quelque chose de bien, mais il y a tellement de paramètres ! Le début de course a été super, puis le drive through nous a fait reculer au-delà de la 20ème place. Il fallait à tout prix éviter de prendre un tour de retard. Nous sommes revenus parmi les quelques équipes capables de l’emporter dans les dernières heures. Quand on a une telle opportunité d’aller chercher la victoire, il faut la saisir et ne pas se contenter de la 2ème place. On n’a jamais été tranquille avec le trafic, la bagarre jusqu’au bout avec les autres candidats à la victoire, les conditions de piste hyper délicates… Mais pas le moindre problème technique à signaler. Merci à Porsche, au team et à tous nos partenaires pour ce moment extraordinaire ! »