Contraint à l’abandon à Spa puis à Tielt suite à des soucis mécaniques alors que le top 5 était en vue, Pieter-Jan Michiel Cracco a décidé de délaisser pour de bon sa Ford Fiesta R5.

Lassé du manque de fiabilité d’une Fiesta dont on attend évidemment avec beaucoup d’impatience la nouvelle génération, le jeune pilote flamand a pris une décision radicale.

« Je veux continuer à progresser. Et pour cela, je pense que la Skoda est le meilleur choix. C’est une voiture qui a suffisamment démontré sa fiabilité et elle me permettra de me rapprocher plus facilement du groupe de tête, » estime PJM Cracco.

« Et pour rouler en Skoda, le choix de BMA, l’équipe de Bernard Munster, me semble logique vu leur expérience avec la Fabia R5. Dès le Rallye de Wallonie, je disposerai d’un nouvel exemplaire de la Skoda. Une version 2019, donc pas la nouvelle Fabia. Je veux continuer à apprendre en vue de me préparer pour 2020. »

Mais cela ne signifie pas que l’on ne verra plus de Fiesta R5 aux couleurs de Jobfixers. Philip Cracco, le père de PJM, continuera quant à lui en effet à utiliser la Fiesta R5.

Photos Alexander Ramon & Christophe Dupont.