Ce week-end se déroule l’avant dernière manche du championnat du monde WRC 2018, le rallye de Catalogne. Pour cette épreuve, Amaury Molle et Renaud Herman sont engagés sur la Peugeot 208 R2 de chez Pevatec. Suite à une discussion avec le promoteur du championnat WRC et après l’annonce que l’épreuve basée sur la Costa Brava ne ferait plus partie du WRC 3 l’an prochain, ils ont décidé de revoir les plans et ne rouleront donc pas en Espagne cette semaine. Cela ne veut pas dire que le duo ne roulera pas ce week-end ! En effet, ils seront tous les deux au départ du Rallye de Mettet afin de préparer le rallye du Condroz-Huy qui aura lieu le week-end suivant.

Amaury : « La décision de ne pas rouler s’est faite tardivement, d’abord pour une question budgétaire malgré que des solutions pouvaient nous permettre de prendre le départ. Ensuite la discussion que j’ai eue suite à l’annonce du règlement sportif du WRC pour 2019 m’a assuré de prendre la bonne décision. Enfin je ne peux pas manquer un rallye comme le Condroz pour plusieurs raisons et nous ne pouvions pas assurer cette participation en roulant en Espagne. Au final, nous terminerons quoiqu’il arrive dans le TOP 15 mondial du championnat WRC 3 pour une première saison sans avoir disputé l’entièreté du championnat ! Cela me donne également l’opportunité de rouler pour la première fois pas très loin de chez moi, pour le Rallye de Mettet. Généralement quand je suis à Mettet, c’est plutôt pour des trackdays sur lesquels je roule en tant qu’instructeur, ici ce sera hors du circuit ! Ce week-end servira de test grandeur nature pour le Rallye du Condroz qui aura lieu la semaine prochaine. Avec Renaud, nous prendrons part à la course en Junior et l’objectif est clairement de jouer la victoire en terre Hutoise. Pour 2019, ça travaille bien et je peux vous dire que cela s’annonce intéressant ! ».

En ce qui concerne le futur d’Amaury, la saison en cours et les premiers rallyes en WRC 3 de cette année ouvrent des opportunités. Il faudra attendre encore un peu afin de connaitre les intentions sportives pour 2019. Une chose est certaine, ça s’annonce positif !

Source: Com