Présentation Polestar (14.10.2020)

De label sportif de Volvo Cars depuis 2010, Polestar est devenue marque à part entière au 17 octobre 2017, spécialisée en véhicules électriques hautes performances. Depuis peu, son premier modèle de « masse », la Polestar 2, est commercialisé en Belgique. Petit rappel de l’histoire de cette marque. (Marc Lacroix)

 

1996 : Création de Flash Engineering ; fera courir des Volvo 850 en Angleterre (Tourisme) ;

2005 : Polestar devient Flash Engineering ;

2009 : Polestar devient partenaire officiel de Volvo sous 2 entités : Polestar Performance (préparation de voitures de séries) et Polestar Racing (département compétition) ;

 

2010 : Présentation Volvo C30 Polestar Concept ;

 

2012 : Présentation Volvo S60 Polestar Concept ;

 

2013 : Commercialisation des Volvo S60 Polestar et V60 Polestar (367 ch) ; premières voitures de production de Polestar ; parallèlement, Volvo présente des équipements Polestar ;

 

2015 : Acquisition de Polestar par Volvo ;

 

18/05/2016 : Présentation Volvo 40.1 Concept (Göteborg) ; préfigure le futur XC40 ;

 

18/05/2016 : Présentation Volvo 40.2 Concept (Göteborg) ; préfigure Polestar 2 ; la technique sera reprise en grande partie pour le Volvo XC40 Recharge (attendu chez nous fin 2020) ;

 

17/10/2017 : Volvo annonce que Polestar va devenir une marque à part entière spécialisée dans les véhicules électriques à hautes performances ; présentation du Coupé Polestar 1 (Shanghai) ;

 

03/2018 : 1ère apparition publique Polestar 1 ; Coupé 2+2 exclusif à technologie hybride rechargeable ; 4 cylindres double turbo 2.0-309 ch / 2 électromoteurs 116 ch / 1 alterno-démarreur 68 ch pour 600 ch et couple de 1.000 Nm au cumul ; boîte 8 automatique ; 2.350 kg ; 0-100 km/h en 4″2 ; autonomie électrique de 150 km (un record pour un modèle hybride rechargeable) grâce à une batterie de 34 kWh ;

 

2017 : Première apparition publique de Polestar (Shanghai) ;

 

07/2018 : 1ers tours de roue en public (Goodwood) ; commercialisation en série de 500 unités annuelles avec maximum de 1.500 exemplaires ; plus de 150.000€ pièces ;

 

03/2019 : Présentation Polestar 2 (Genève) ;

 

Eté 2020 : Commercialisation Polestar 2 (d’abord Chine, puis États-Unis, Canada et certains pays d’Europe) ;

2021 : Polestar 3 attendue ; SUV relativement imposant basé sur plateforme SPA de Volvo.


Polestar c’est parti ! (13.08.2020)

La lancement d’une nouvelle marque automobile, c’est réellement un événement. Celui de Polestar, la filiale de Volvo spécialisée dans les voitures électriques, vient de livrer sa toute première voiture à son premier client belge : une Polestar 2. (Marc Lacroix)  

Après le lancement des essais pour les consommateurs et l’ouverture du premier Polestar Space à Bruxelles, quelques jours après la première livraison européenne (Göteborg/Suède), le premier consommateur belge a pris possession de sa voiture, une Polestar 2 de couleur Thunder, au Polestar Service Centre de Gand, lié à Volvo ACG Gent.

Les Polestar Spaces d’Anvers et de Bruxelles vont également bientôt livrer les toutes premières Polestar 2 à leurs propriétaires ; deux autres Polestar Spaces ouvriront leurs portes fin 2020, dont un se situe à Gand et l’autre à Liège.

La Polestar 2 est disponible à l’essai et à l’achat via Polestar.com.


Polestar 2 (27.06.2020)

Révélée en 2019, débarquant sur les marchés en ce milieu d’année 2020, la berline Polestar 2, désigné fastback à performance électrique dans la communication de la marque, annonce un Pack Performance optionnel censé conférer encore plus de dynamisme à la berline sino-suédoise. Description. (Marc Lacroix)

 

Le Pack Performance de la Polestar 2 :

  • Amortisseurs à vanne à double flux Öhlins (Dual Flow Valve ou DFV) ajustables manuellement (22 réglages) ;
  • Freins Brembo 4 pistons ;
  • Jantes alliage forgé 20 pouces 4 rayons en Y (- 1,5 kg de masse non suspendue par roue) ;
  • Etriers de frein, capuchons de valve et ceintures de sécurité en « or suédois ».

Pour rappel, la Polestar 2 est dotée d’une puissance de 300 kW et 660 Nm de couple, d’une transmission intégrale, d’un bloc de batteries de 78 kWh et d’une autonomie de 470 km (WLTP).