Pour les passionnés de Porsche aux Pays-Bas, Zandvoort était un peu « The place to be » ce week-end. Non seulement les Porsche Days ont permis de fêter comme il se doit les 70 ans de la marque, avec la présence de nombreux fans et de dealers du plat pays, mais en plus les deux courses de Porsche GT3 Cup Challenge au programme ont répondu aux attentes.

Course 1 : Güven avec panache

Auteur de la pole position, le leader du championnat Ayhancan Güven (Attempto Racing) a remporté la première course samedi… Mais il lui a fallu aller chercher avec panache sa troisième victoire de la saison ! Le jeune Turc a en effet manqué son départ et il bouclait le premier tour à la deuxième place, derrière Max Van Splunteren (GP Elite). « Je ne voulais surtout pas revivre le scénario d’il y a deux semaines, lorsque j’étais resté derrière le Français Julien Andlauer durant 30 minutes », confiait-il. « Alors, j’ai pris des risques ! À l’entame du troisième tour, je l’ai attaqué par l’extérieur au virage de Tarzan. C’était risqué, mais j’ai pu me maintenir à l’extérieur pendant deux virages, puis je me suis retrouvé à l’intérieur avant la courbe d’Hugenholtz. À partir de là, j’ai pu m’échapper et contrôler la course. »

C’était d’autant plus vrai que Max Van Splunteren et Xavier Maassen (DVB Racing) se battaient derrière lui, au point de s’accrocher. Alors que Max devait renoncer, direction cassée, Dylan Derdaele (Belgium Racing) en profitait pour se glisser au deuxième rang, le champion en titre se contentant de la plus petite marche du podium. Le Top 5 était complété par le Turc Berkay Besler (Toksport WRT) et Jurgen Van Hover (Speedlover).

Chez les pilotes B, Menno van de Grijspaarde (GP Elite) a confirmé qu’il n’était pas le leader du championnat par hasard en s’imposant pour la troisième fois en cinq courses. Roger Grouwels (RaceArt) limitait les dégâts au championnat en devançant Ziad Geris (GP Elite) et Sandra van der Sloot (Squadra Aragosta), au pied du podium cette fois. Pas de chance pour Nicolas Saelens (Belgium Racing), victime d’une sortie de route.

Course 2 : Maassen maintient la pression

En s’offrant un chrono en 1’39’’923, soit sous la barre symbolique des 100 secondes, Ayhancan Güven a fait très fort lors de la seconde séance qualificative. Pour la cinquième fois cette année, le Turc pouvait s’élancer de la pole position. Mais, cette fois encore, il prenait un départ très moyen. Tout profit pour Xavier Maassen, qui bondissait en tête en emmenant Max Van Splunteren dans son sillage. Seulement troisième, Güven reprenait directement la deuxième place, mais il ne parvenait pas à déloger Xavier Maassen, vainqueur pour la deuxième fois. Quant à Max Van Splunteren, il était victime d’une crevaison. Sa septième place finale, après une belle remontée, était une maigre consolation…

« Décidément, le championnat est très ouvert », expliquait Xavier Maassen sur le podium. « Max Van Splunteren a connu un week-end difficile ici et il semble que l’on se dirige de plus en plus vers un duel entre Ayhancan Güven et moi. Il reste une demi-saison… et elle s’annonce passionnante ! »

Derrière Maassen et Güven, Dylan Derdaele s’offrait son deuxième podium du week-end devant Berkay Besler et Jurgen Van Hover, une fois de plus dans le Top 5.

Au championnat, Ayhancan Güven a néanmoins réalisé la meilleure opération sur l’ensemble du week-end (notamment en s’offrant les points bonus des pole positions, mais aussi des deux meilleurs tours en course) puisqu’il a porté son avance sur Xavier Maassen à 14 points. Dylan Derdaele est à 29 unités et Max Van Splunteren, après ce week-end catastrophe, est à 43 longueurs.

Grâce à une course parfaite, Roger Grouwels prenait une belle revanche chez les Pilotes B. Non seulement il s’imposait, mais il pouvait en outre compter sur Ziad Geris et Sandra van der Sloot pour s’intercaler entre lui et Menno van de Grijspaarde, « seulement » quatrième cette fois. Le pilote d’Amsterdam garde toutefois un solide leadership avec 26 points d’avance sur Grouwels et 27 sur Ziad Geris.

Après avoir aligné trois épreuves en à peine plus d’un mois, les concurrents du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux vont désormais bénéficier d’un petit temps de repos… avant d’aborder un prochain rendez-vous s’annonçant explosif. Du 26 au 28 juillet, le Porsche GT3 Cup Challenge Benelux se produira en effet en lever de rideau des très populaires 24 Heures de Spa.

Source : Com