Après Spa-Francorchamps et Zolder, c’est le Circuit de Zandvoort qui servait de décor aux concurrents de la Porsche Carrera Cup Benelux pour le troisième rendez-vous de la saison. Sur une piste séchante après une violente averse le samedi puis sur un circuit parfaitement sec le dimanche, les 17 concurrents s’en sont donnés à cœur joie au milieu des dunes de la Mer du Nord. Max van Splunteren (Team GP Elite) a réalisé un très bon week-end avec une victoire puis une deuxième place lors d’une Course 2 remportée par le nouveau venu Kay van Berlo (Bas Koeten Racing), impressionnant pour ses débuts dans la Porsche Carrera Cup Benelux.

 

Course 1 : van Splunteren surprend Hartog

Auteur de la pole position pour sa première épreuve en Porsche sur le circuit de Zandvoort, Loek Hartog (Bas Koeten Racing) ne parvenait pas à conserver son bien au moment de l’envol. À ses côtés sur la première ligne, Max van Splunteren (Team GP Elite) ne se faisait pas prier pour prendre directement l’avantage… et ne plus jamais quitter le commandement.

« Ce n’était pourtant pas un super départ », estimait Max. « Mais il était néanmoins meilleur que celui de Loek. Ensuite, j’ai dû attaquer fort pour maintenir un petit écart sur lui… tout en pensant à préserver mes pneus. Il est parfois revenu, mais à la fin j’ai vu qu’il souffrait avec la dégradation de ses gommes. »

Après avoir longtemps maintenu la pression sur le leader, le jeune Néerlandais de 16 ans était victime d’une crevaison lente en fin de parcours, mais il parvenait à préserver de justesse la deuxième place face à Xavier Maassen (DVB Racing). Parti depuis la quatrième position, le nouveau venu Kay van Berlo (Bas Koeten Racing) faisait sensation. Après s’être fait déborder par Dylan Derdaele pour la quatrième place, Kay parvenait à reprendre le dessus sur le champion 2016, privant ainsi le Belge de points précieux dans la course au titre.

« Ma première prise de contact avec ma Porsche 911 GT3 Cup date de mercredi dernier », expliquait le jeune Néerlandais de 18 ans. « Venant d’un prototype LMP3, c’est forcément une voiture très différente. Mais j’ai choisi la Porsche Carrera Cup pour les qualités de la voiture et avec l’espoir de marcher sur les pas de nombreux pilotes ayant lancé leur carrière par des coupes Porsche. Avec les conditions météo changeantes, j’ai pu découvrir la voiture sous toutes ses facettes et j’ai aussi dû apprendre à gérer les pneus. Terminer 4e, après avoir pu reprendre le meilleur sur Dylan, qui m’avait un moment dépassé, c’est évidemment un très beau début. »

Dans la catégorie des pilotes B, Ziad Geris (Team GP Elite) résistait toute la course à Roger Grouwels (RaceArt) pour s’imposer avec deux dixièmes d’avance sur le leader du championnat. Celui-ci confortait néanmoins son avance dans le classement provisoire puisque Nicolas Saelens (Belgium Racing) devait se contenter de la plus petite marche du podium devant Bas Barenburg (RaceArt). Seul « Guest » engagé, Tijn Jilesen (PG Motorsport) aurait terminé sur le podium des B s’il avait été aligné dans cette catégorie.

 

Course 2 : l’incroyable succès de van Berlo

Après avoir déjà épaté le samedi avec une 4e place, Kay van Berlo faisait plus fort encore ce dimanche. Troisième sur la grille de départ, le nouveau pensionnaire du Bas Koeten Racing s’emparait des rênes de la course dès le départ… pour ne plus jamais être délogé du leadership !

Même un safety-car, consécutif à l’accrochage entre Roger Grouwels, Tijn Jilesen et Daan van Kuijk (Team GP Elite) ne perturbait pas le leader. Au contraire, son suivant immédiat, Max van Splunteren, se faisait déborder par Loek Hartog. Kay van Berlo s’échappait d’autant plus facilement que la lutte pour la deuxième position s’intensifiait, Dylan Derdaele et Xavier Maassen se mêlant à la bagarre. Mais Loek finissait par partir à la faute et, après une nouvelle crevaison, le benjamin du peloton tombait à la 6e position… avant d’écoper d’une pénalité de 5 secondes pour départ anticipé. Dès lors, il marquait les points de la 10e place seulement.

Max van Splunteren et Dylan Derdaele rejoignaient l’étonnant van Berlo sur le podium. « En tant que nouveau venu dans le championnat, Kay n’avait rien à perdre et il a pris un très bon départ », confiait Max. « J’ai essayé de limiter l’écart, mais en même temps j’avais Loek derrière moi. Après la neutralisation, il m’a dépassé, mais j’ai maintenu la pression et il a commis une erreur. Cette 2e place est un bon résultat et je marque des points importants pour le championnat. »

Le Top 5 était complété par Lucas Groeneveld (Team GP Elite), qui devançait Daan van Kuijk, Jesse van Kuijk (Team GP Elite), Sandra van der Sloot (Snoexx Motorsport) et Loek Hartog.

Chez les Pilotes B, Ziad Geris confirmait sa victoire de la veille et profitait en outre de l’abandon de Roger Grouwels pour réaliser une très bonne opération au championnat. « Deux pole positions et deux victoires, c’est forcément un bon week-end », souriait-il. « J’étais performant aussi bien sur une piste humide hier que sur le sec aujourd’hui. J’avais un bon rythme dans cette seconde course et j’ai pu garder Nicolas derrière moi. Sachant que je n’ai pas marqué de points à Spa, je sais que je dois être à l’attaque et viser les victoires. Ça a bien fonctionné ici ! »

Malgré la pression exercée, Nicolas Saelens terminait dans les roues du vainqueur de la catégorie. Plus en retrait, Bas Barenburg, Wim Meulders (Speedlover) et Jeroen Kreeft (Squadra Aragosta by Snoexx) complétaient le Top 5.

La Porsche Carrera Cup Benelux restera aux Pays-Bas pour son prochain rendez-vous. C’est cette fois sur le TT Circuit d’Assen, du 19 au 21 juillet, que les concurrents entameront la deuxième moitié de la saison.

Source: Com