Dans la foulée d’un retour très réussi sur le Nürburgring, Didier Van Dalen retrouvera sa Porsche 911 GT3 Cup dès ce week-end à Barcelone. Avec une motivation au top !

« J’ai adoré le week-end dans l’Eifel », explique-t-il. « Comme je le supposais, je manquais de rythme lors des premières séances d’essais libres, surtout que je devais aussi apprendre le circuit. Mais plus je montais dans la voiture et plus les chronos s’amélioraient. J’ai peu à peu retrouvé mes sensations, j’ai appris à mieux négocier les difficultés – notamment le premier secteur – et j’ai pris énormément de plaisir. J’ai terminé la première course à la 8e place du classement général et la seconde à la 6e. Ce qui m’a permis de remporter deux fois la catégorie Guest, en étant finalement le meilleur des pilotes amateurs, ce qui est toujours agréable. Bref, ce fut une très belle remise en forme. »

Pour le Business et Marketing Manager de la célèbre concession Porsche désormais basée à Louvain-la-Neuve, l’attente ne sera pas longue avant de retrouver le chemin des circuits. Et ce sera de nouveau une découverte ! « J’ai des attaches familiales à Barcelone puisque ma sœur, Olivia, y habite », sourit-il. « Mais je n’ai jamais roulé sur le Circuit Barcelona-Catalunya. Je l’ai souvent vu à la TV et même sur des jeux vidéo, mais en vrai c’est toujours différent. Je suis très heureux d’avoir la chance de pouvoir le découvrir ce week-end, qui plus est au volant d’une Porsche 911 GT3 Cup dans laquelle je prends toujours autant de plaisir. »

Didier, une fois de plus assisté par des mécanos du Kronos Porsche Centre et les ingénieurs de la formation Fach Auto Tech, sait toutefois que le défi à relever est de taille : « Je serai inscrit dans la Porsche Carrera Cup Benelux, mais nous partagerons la piste avec les concurrents de la Cup française. Il y aura donc environ trente-cinq 911 GT3 Cup en piste. Vu que mon but principal est de prendre du plaisir, c’est encore mieux car il y aura d’autant plus de bagarre. Les Français connaissent bien ce tracé qu’ils ont déjà visité plusieurs fois. Ma référence, ce seront les pilotes engagés dans la catégorie Pro-Am parmi les français. Ce sont souvent des gens qui, comme moi, ont un travail très prenant et pour qui le sport automobile est avant tout un loisir. Si je me pouvais me rapprocher des meilleurs d’entre eux, ce serait top. Et si en plus je peux accrocher un Top 5 dans le classement Benelux, ce serait absolument parfait ! »

Quatre heures d’essais privés sont au programme jeudi, ce qui permettra à Didier de bien appréhender la piste. Vendredi, deux séances d’essais libres seront idéales pour peaufiner les réglages avant les essais qualificatifs, à 16h00. La première des deux courses aura lieu samedi à 14h20 et la seconde le dimanche à 11h00.

Source: Com