L’attente touchera bientôt à sa fin. Si le Test Day officiel du 19 avril a déjà permis aux concurrents de retrouver le plaisir de piloter une Porsche 911 GT3 Cup, rien ne remplace l’adrénaline de la course. Et de l’adrénaline, il devrait en couler à flots ce week-end avec le coup d’envoi du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux à Spa-Francorchamps !

Dans le cadre magnifique du Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC), les tribunes devraient être bien remplies et on ne doute pas que les deux courses de cette coupe monomarque à succès participeront allègrement au spectacle. Le partenariat avec la Porsche Carrera Cup France permettra en effet de voir 39 Porsche 911 GT3 Cup en piste, dont 20 marquant des points pour la compétition Benelux.

Tous à l’assaut de Xavier Maassen

Même si le classement général n’est qu’honorifique, les pilotes « Benelux » espèrent y jouer un rôle face aux « Français »… tout en gardant à l’esprit que marquer des points pour leur championnat est prioritaire. Tenant du titre, le Néerlandais Xavier Maassen (DVB Racing) remet sa couronne en jeu, mais il sait que la tâche s’annonce ardue. Outre le champion 2016 Dylan Derdaele (Belgium Racing), il devra surtout surveiller une jeune génération de pilotes bien décidés à utiliser le Porsche GT3 Cup Challenge Benelux comme une rampe de lancement vers une carrière internationale. Le Belge Glenn Van Parijs (Belgium Racing) et les Turcs Ayhancan Güven (le Junior Benelux 2017 avec Attempto Racing) et Berkay Besler (Toksport WRT), issu du karting de haut niveau, en font partie.

Après avoir croisé le fer avec lui il y a un an en prologue du FIA WEC, Xavier Maassen sait aussi que Didier Van Dalen (Kronos Porsche Centre) pourrait être un « client », lui qui entame sa première saison complète dans la coupe monomarque la plus rapide des Pays-Bas (Mais pas en Belgique ?). Mais celui qui pourrait mettre tout le monde d’accord, c’est le Néerlandais Max Van Splunteren (GP Elite), de retour après avoir accumulé de l’expérience en GT3 ces dernières saisons. De leur côté, Jurgen Van Hover (Speedlover) et le Néerlandais Jesse Van Kuik (GP Elite) apparaissent comme de solides outsiders. Ça promet !

Pierre Piron favori en Classe B

La course dans la course qui opposera les pilotes de la classe B (les « gentlemen drivers ») vaudra aussi la peine d’être vécue. Vice-champion l’an dernier, le Liégeois Pierre Piron (Kronos Porsche Centre) part avec le statut de favori, même si l’ex-pilote de la Porsche Supercup disposera d’une 911 GT3 Cup de la première génération alors que ses adversaires directs piloteront une « Gen II ». L’expérimenté Menno Van de Grijspaarde (GP Elite), le Belge Nicolas Saelens (Belgium Racing) et les frères néerlandais Roger et Edward Grouwels (RaceArt) devraient lui mener la vie dure. Venant aussi des Pays-Bas, Ziad Geris (GP Elite), Bas Barenburg (RaceArt), Jeroen Kreeft (Squadra Aragosta) et la féminine Sandra Van der Sloot (Squadra Aragosta) espèrent s’illustrer, tout comme l’incontournable Yves Noël (Car Tuning Lease Motorsport), l’un des plus fidèles du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux.

Après les deux séances d’essais libres programmées jeudi, les choses sérieuses débuteront vendredi à 12h15 avec les essais qualificatifs. Ce n’est qu’à ce moment que nous aurons une première idée de la hiérarchie du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, avant les deux courses au menu : vendredi à 16h30 et samedi à 11h45, juste avant la première épreuve de la super-saison du FIA WEC. Rendez-vous à Spa-Francorchamps !

Source : Com