Les choses suivent leur cours au sein de l’organisation du Marathon de la Route, programmé du 8 au 11 juin entre Vosges, Jura, Vercors et Ardèche, avec un départ officiel à Nancy et une arrivée au pied des Hospices de Beaune. Cette semaine, les responsables du tracé que sont Joseph Lambert et Eric Chapa effectuent une deuxième reconnaissance, afin de valider de manière définitive le parcours. Entre-temps, les 15 préfectures concernées par le passage du Marathon de la Route ont officiellement donné leur accord, ce qui signifie que tous les éléments sont en place pour garantir un événement de grande qualité, marque de fabrique de Trajectoire.

Du côté des participants, la tendance se confirme et la satisfaction est clairement au rendez-vous… « Nous flirtons en effet avec le cap des 50 équipages engagés, ce qui constitue une très bonne nouvelle, explique Jean-François Devillers, organisateur. En fait, 48 voitures sont déjà en ordre de participation, tandis que plusieurs équipages sont en phase de réflexion, voire de concrétisation. Quelques heures après l’annonce de la création d’une catégorie ‘Challenger’ moins contraignante sur le plan de la navigation et de la difficulté sportive, le premier engagé s’est manifesté. Il s’agit de Nico Depondt, qui prendra le départ au volant de son AC Cobra 1965. La pompe est donc amorcée, d’autres concurrents ‘Challenger’ suivront… »

A deux bons mois du départ du Marathon de la Route 2019, c’est donc l’effervescence pour Trajectoire, d’autant que l’ING Ardenne Roads s’annonce aussi le dernier week-end d’avril, rendez-vous sport-chic du printemps basé à Spa…

Source : Com