Essai VW Touareg 3.0 TDI 286 ch tiptronic R-Line (12.12.2018)

On en parle de ce nouveau Touareg ! Il est vrai qu’il a de quoi faire parler de lui. Son essai n’a fait que confirmer ce que nous en pensions à la lecture de son dossier de présentation. (Marc Lacroix)

NOTRE VOITURE D’ESSAI

101.890€ (base : 66.000€)

 

Parmi les options

  • Système de vision nocturne « Night Vision » (1.815€) ;
  • Système audio « DYNAUDIO Consequence », 16-canaux amplificateur, 12+1 HP, subwoofer, 730 W (1655€) ;
  • Affichage tête haute (1295€) ;
  • Pack R-Line extérieur (1815€) ;
  • Pack Aide à la conduite « Plus » (2495€) ;
  • Jantes « Suzuka » 9,5J x 21 « R », graphite foncé brillantes (2185€) ;
  • Suspension pneumatique « Air & Steering » (2835€) ;

DESIGN

Plus élancé, plus séduisant, plus dynamique, plus haut de gamme, le nouveau Touareg présente une face avant un peu à la manière du T-Cross, ici plus virile et qui en impose …

 

Formes plus anguleuses, lignes étirées et affinées… ; poupe inclinée pour plus de dynamisme ; même si le style est bien VW, en ¾ arrière, se fait assez proche du Q7 d’Audi.

HABITACLE Plus de luxe, plus de prestige, plus de contenu technologique…, sans doute est-ce ici que le Touareg se montre le plus spectaculaire, en raison de son impressionnant « Innovision Cockpit » à affichage configurable et personnalisable (en série sur les hauts de gamme sinon optionnel) à double écran, de 12 pouces (face conducteur pour le « Digital Cockpit ») et 15 pouces pour le « Digital Premium » de la partie centrale. Pour rappel, le Q7 se « satisfait » d’une sorte de tablette qui trône sur le dessus au centre du tableau de bord… Si la finition gagne encore en qualité, avec en prime un assemblage irréprochable, on pourra déplorer un volant de… Golf. Vu le prix du Touareg ! Multifonction, il s’avère toutefois facile à l’usage.

 

Sur la console, une molette à gauche (mode de conduite) et une à droite (gestion hauteur de caisse pour suspension pneumatique.

 

Vu son allongement, le Touareg dégage un peu plus de place aux passagers arrière, qui bénéficient de prise USB et de commandes chauffage séparées ; banquette coulissante sur 16 cm et dossier inclinables ; le coffre (ouverture électrique) peut embarquer jusqu’à 1800 litres une fois la banquette rabattue ; la suspension pneumatique permet d’abaisser le véhicule et par la même la hauteur de charge.

 

EN ROUTE

Le 3.0 TDI et ses 286 ch procure un bon tonus au Touareg ; pour exemple, le 0-100 km/ h est abattu en 6″1 ; il arrive cependant de ressentir des reprises « étouffées » ; le poids est tout de même là…

 

La boîte est douce mais aurait pu être plus réactive au touché du « kickdown ».

 

La transmission intégrale 4Motion se double de 4 roues directrices, au bénéfice d’une agilité et d’une maniabilit accrues.

 

Avec notre suspension pneumatique, confort royal et néanmoins excellent contrôle du roulis ; amortissement alimenté par un réseau électrique 48V ; remarquables prestations routières en général.

 

 

Parmi les fort contenu technologique du Touareg, nous retiendrons les très efficaces projecteurs matriciels IQ Light Matrix composés chacun de 128 LED associés à la vision nocturne (image transmise dans « Digital Cockpit » via caméra thermique ; marque personnes/ animaux en orange ou rouge selon danger ; appel de phare au sujets concerné pour attirer son attention). Le Traffic Jam Assist (assistant de circulation dans les files) gère vitesse et positionnement du véhicule sur la bande de roulement et dans le trafic pendant un temps limité.

BILAN

Le Touareg coiffe non seulement la gamme de SUV de VW mais toute la famille, puisqu’il y est l’expression la plus luxueuse, la plus technologique et la plus chère. Du grand art, qui n’est pas sans inciter la comparaison avec un certain Audi Q7 qui, vu le travail réalisé par VW, pourrait laisser quelques plumes.


Présentation VW Touareg 3 (29.11.2018)

Avec près d’1 million d’unités commercialisées dans le monde, le VW Touareg enregistre plutôt un bon bilan pour ses… 15 premières années de carrière. Mais celle-ci n’est pas terminée et avec son 3e opus, le gros SUV de Wolfsburg se fait encore plus « Premium », pour encore mieux assumer ce rôle de vaisseau amiral européen, qu’il remplit depuis l’éviction de Phaeton en 2016. (Marc Lacroix)

STORY

2003 : Lancement du Touareg (nom d’un peuple de Berbères nomades vivant dans le Sahara central) ;

03/ 2007 : Restylage ;

01/ 2010 : Présentation Touareg II ;

03/ 2010 : Lancement Touareg II ;

04/ 2014 : Restylage ;

03/ 2018 : Présentation Touareg III (Pékin) ;

05/2018 : Commercialisation Touareg III.

 

DIMENSIONS

4,88m (+8cm) ;

1,98m (+4cm) ;

1,70m (-3cm) ;

2.90m (+1cm).

 

FINITIONS

Elegance, Atmosphere et R-Line.

 

 

DESIGN

Plus moderne, plus dynamique, plus statutaire ; codes de style VW… et « Premium ».

 

Ailes musclées, arêtes latérales prolongées sur le capot, optiques avant qui se fondent dans imposante calandre ; possibilité de projecteurs à technologie Matrix à faisceau adaptatif.

 

Plateforme partagée avec Audi Q7, Porsche Cayenne, Bentley Bentayga et Lamborghini Urus ; L/ l/ h : +77mm/ +44mm/ -7mm, à 4,88m/ 1,98m/ 1,70m ; environ un quintal plus léger sous les 2 tonnes (nombreux panneaux de carrosserie alu et structure en acier allégé).

 

HABITACLE

Totalement repensé ; très moderne et luxueux, façon Audi ; commandes épurées presque exemptes de boutons.

 

« i-Cockpit » 12 pouces face au conducteur et écran géant « Innovision Cockpit » multimédia 15 pouces au-dessus de la console centrale ; personnalisable.

 

 Gain en habitabilité et en capacité de coffre (+230 litres à 810 litres) ; charge facilitée par amortissement pneumatique (abaissement du seuil de charge).

 

Modularité bien pensée : banquette arrière coulissante sur 16 cm, dossiers inclinables… ; toujours pas de version 7 places.

 

TECHNOLOGIES

Inaugure chez VW de nombreux équipements très hauts de gamme, avec dès premier niveau feux de croisement/ route/ diurnes LED, assistant maintien de voie, caméra pour systèmes d’assistance au conducteur, ordinateur de bord « Top » 7 pouces, aide au stationnement, signaux d’avertissement en cas d’obstacles avant et arrière, repérage des panneaux de signalisation, réglage dynamique du site phares, régulateur automatique de distance « stop & go », y compris limiteur de vitesse, sélection d’un profil de conduite…

 

Aspect toujours plus haut de gamme matérialisé par inédits système de vision nocturne « Night Vision” et régulateur de vitesse adaptatif prédictif, capable d’adapter l’allure en fonction de la signalisation et des données récoltées par GPS.

 

TECHNIQUE 

Diesels V6 TDI SCR 3.0-231 ou 286 ch ; essence TSI 3.0-340 ch et diesel V8 TDI 420 ch en 2019 ; nouvelle boite auto 8 Tiptronic (ZF) ; transmission intégrale 4Motion ; V8 diesel TDI 420 ch et TSI essence V6 340 ch attendus pour 2019 ; au contraire du cousin Audi Q7, le Touareg hybride-rechargeable ne figure pas encore au catalogue.

 

Nouveautés : roues arrière directrices et système de stabilisation active du roulis.

 

PRIX

Dès 61.400€ et 66.000€ (231 et 286 ch).