L’attente est enfin terminée ! À la fin de cette semaine, Nico Verdonck retrouvera le chemin des circuits en disputant les 24 Heures de Portimao. « Je suis très impatient de disputer de nouveau une course », avoue le Bruxellois. « J’ai été bien occupé pendant le confinement en soignant ma condition physique, en m’occupant de ma famille et en préparant le lancement de la NV Academy, une nouvelle société dont je dévoilerai les détails dans quelques semaines. »

Avec la refonte de tous les calendriers, la deuxième partie de l’année 2020 s’annonce très chargée pour Nico Verdonck. « Grâce à mes clients, toujours très fidèles, je vais disputer entre 15 et 20 épreuves en 2020 », explique le pilote belge. « Ce qui est déjà un joli programme vu les circonstances et les inévitables clashs de dates d’une saison qui sera condensée en quelques mois. »

Une partie du programme sportif de Nico s’articule autour de Rodrigue Gillion, qu’il coache depuis un an et demi. « La progression de Rodrigue est remarquable et nous nous amusons beaucoup », se réjouit le jeune papa. « Notre deuxième place en VW Fun Cup aux 10H d’Abu Dhabi au début de cette année prouve que le plan que nous avons mis en place est efficace et que le travail porte ses fruits. Et je suis convaincu que la saison 2020 constituera une nouvelle étape dans la carrière sportive de Rodrigue ! »

Durant les prochains mois, les deux hommes disputeront quatre épreuves des 24H Series avec une Aston Martin Vantage GT4 de l’équipe PROsport Performance. Après les 24H de Portimao, ce week-end avec Tom Heeren et Christian Schöll comme équipiers, ils seront encore de la partie aux 24H de Barcelone (4-6 septembre), aux 12h d’Imola (9-10 octobre) et aux 12h de Zandvoort (13-14 novembre).

Outre ces épreuves de longue haleine, ils rejoindront à deux reprises le peloton de la GT Cup Open Europe, une compétition plus typée « sprint » organisée en marge du GT Open. Le Circuit Paul Ricard (21-23 août) et le Circuit de Spa-Francorchamps (16-18 octobre) sont ainsi au menu.

Mais ce n’est pas tout ! La VW Fun Cup garde aussi une place de choix avec les rendez-vous de Zandvoort (11-13 septembre) et de Spa-Francorchamps (29-31 octobre), chaque fois au sein de la structure DRM Motorsport dirigée par Matthieu de Robiano.

En plus de son programme avec Rodrigue, Nico aura l’occasion de démontrer tout son talent sur la célèbre Nordschleife du Nürburgring, où sa réputation n’est plus à faire. De nouveau sur une Aston Martin Vantage GT4 de PROsport Performance, il officiera en tant que pilote et coach pour ses équipiers Guido Dumarey et Alexander Walker. Huit courses de la Nürburgring Endurance Series (anciennement appelée VLN), la course de qualification des 24 Heures du Nürburgring et le double tour d’horloge de l’Eifel sont cochés dans l’agenda de Nico.

« À ce copieux programme pourraient encore s’ajouter les Spa 6 Hours, une compétition pour voitures historiques que j’avais remportée en 2018 avec Marcus von Oeynhausen sur la Ford GT 40 du Gotcha Historic Racing Team », poursuit Nico. « Et je vous avoue que des discussions sont en cours pour les 24H de Zolder aussi… Bref, vous avez compris que l’on ne va pas s’ennuyer lors de cette saison 2020 ! »

Source: Com