Pour Pierre-Yves Paque, Philippe Richard, Wim Meulders et Grégory Paisse

Il y a quelques semaines à peine, lorsque SRO Motorsports Group, organisateur et promoteur des Total 24 Hours of Spa 2016, annonçait la mise sur pied d’un Groupe National visant à permettre à un maximum de pilotes ou teams belges de prendre part à la plus grande course d’endurance au monde réservée aux GT, certains cerveaux se sont mis à fonctionner beaucoup plus vite. Quelques coups de téléphone plus tard, le team Speedlover Racing de l’expérimenté André Van Hoof pouvait ajouter la classique ardennaise à un agenda déjà bien chargé…

Equipiers au sein de cette formation dans la 24 Hours Series qui consiste en d’autres courses de longue durée, le Français Philippe Richard et le Belge Pierre-Yves Paque se sont dit que cet appel du pied de SRO, c’était notamment à eux qu’il pouvait s’adresser. Rapidement, Wim Meulders, qui évolue de manière régulière dans le Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, décidait de se joindre au projet, en mettant sa très récente Porsche 991 Cup à disposition. Quant à Grégory Paisse, issu du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC), il était sollicité par les deux premiers, et après une longue réflexion… de quelques minutes, il sautait dans le wagon…

03bd

« Si l’annonce de SRO était assez tardive, nous ne voulions pas laisser passer cette opportunité incroyable de disputer les 68èmes Total 24 Hours of Spa, même avec une auto ne répondant pas à la réglementation GT3, trop coûteuse pour nous, expliquent les quatre pilotes. Certes, nous savons qu’en alignant une Porsche 991 de type ‘Cup’, nous n’avons aucune chance de briller au général. A moins bien sûr qu’une météo typiquement spadoise… Le plus important n’est néanmoins pas là. Ce qui compte avant tout, c’est de profiter d’une occasion exceptionnelle d’être de la fête, de disputer cette course hors-normes au cœur du peloton. Point commun entre les quatre pilotes : nous aurons des étoiles plein les yeux une fois au volant… »

Si Philippe Richard et Wim Meulders ont déjà pris part aux 24 Heures de Spa, pour Pierre-Yves Paque et Grégory Paisse, ce sera une – très – grande première. Alors à défaut de disposer d’un bolide de pointe, l’idée a germé de présenter une auto à la déco originale. Et à ce niveau également, ce sont des souvenirs de gamin, en l’occurrence ceux de Philippe Richard, qui ont abouti au ‘Project #230’… « Je suis originaire du Mans, » explique le pilote français. « Au début des années ’70, quand j’étais en culottes courtes, Porsche s’arrêtait toujours devant chez mes parents pour préparer les légendaires 917, qui arrivaient au circuit par la route. J’en conserve un souvenir ému, et notamment de la 917 K-70 #23 rouge rayée de blanc, qui a remporté les 24 Heures du Mans en 1970 avec Hans Herrmann et Richard Attwood à son volant… »

1DX_0301bd

Y avait plus qu’à… Le numéro #23 étant déjà attribué dans la Blancpain Endurance Series, le choix s’est rapidement porté sur le #230, tandis que la Porsche 991 Cup blanche se parait en quelques heures des attributs de sa prestigieuse aînée.« Nous avons la conviction que l’auto ne passera pas inaperçue, d’autant que les bandes blanches sont réfléchissantes, sourient les quatre larrons. Les supporters pourront ainsi nous reconnaître, même au cœur de la nuit des 24 Heures ! Contrairement au team Porsche KG Salzburg de l’époque, nous ne jouerons aucune place en vue au classement général, mais là n’est pas l’essentiel. Le ‘Project #230’ a été mis sur pied en un temps record, et nous sommes tout simplement fiers de nous retrouver dans le paddock de Francorchamps dès ce mardi. »

Quant aux ambitions du quatuor Richard-Paque-Meulders-Paisse, elles sont on ne peut plus claires : « On démarre à quatre, et deux tours d’horloge plus tard, on arrive à quatre. Les comptes, on aura tout le temps de les faire plus tard… »