Deuxièmes de la catégorie WRC2 à l’arrivée du Rallye de Finlande, Quentin Gilbert et Renault Jamoul ont à nouveau atteint leur objectif. L’équipage franco-belge a su faire preuve de maîtrise pour éviter les écueils au volant de leur Skoda Fabia R5 préparée par l’équipe Tagai Rally Technology et chaussée de pneus DMACK pour revenir tout près du podium au classement général.

Dans la foulée de leur troisième place en Pologne, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul se montraient ambitieux pour le « Rallye des 1000 lacs ». Après les reconnaissances et un bon shakedown, le départ de l’épreuve était donné avec une courte spéciale dans les rues de Jyväskylä jeudi soir : « Nous avons effectué trois passages au shakedown pour essayer les gommes soft et hard proposées par DMACK », détaillait-il. « Tout s’est bien déroulé et nos temps nous ont mis en confiance. Ce sentiment s’est confirmé avec le troisième temps avant de commencer les choses sérieuses. »

Vendredi, Quentin et Renaud devaient affronter douze spéciales en passant plus de quinze heures dans l’habitacle de leur Skoda Fabia R5. Le Vosgien montait progressivement en puissance au fil de la matinée pour se hisser au quatrième rang à mi-journée. Malgré quelques gouttes, Quentin évitait les pièges pour remonter en deuxième position au terme de la première étape : « C’était une longue journée, mais qu’elle était bonne ! Il y avait un peu de glisse et de pluie le matin, mais nous avons assoupli la voiture pour attaquer, parfois trop avec une petite chaleur dans un droite rapide sur l’ES10 ! J’étais en confiance et je prenais beaucoup de plaisir tout en me mêlant à la lutte pour le podium. »

Divisée en huit spéciales, l’étape du samedi emmenait les concurrents sur la mythique spéciale d’Ouninpohja. L’équipage usait de toute son expérience et de sa maturité pour consolider sa position tout en signant le meilleur temps à l’issue du premier passage sur Saalahti. « J’ai réalisé une belle première boucle. Je n’avais pas besoin d’attaquer fort, les écarts commençaient déjà à être bien marqués et il était facile de commettre des erreurs. L’objectif était de sécuriser notre deuxième place tout en prenant beaucoup de plaisir sur ces routes magnifiques ! L’après-midi était du même calibre et nous sommes parvenus à faire le trou en évitant les pierres et les ornières, notamment sur l’ES20. »

Dimanche, Quentin n’avait plus que quatre petites spéciales pour sceller un nouveau podium et son meilleur résultat de l’année : « Les dernières étapes sont toujours longues quand on est deuxième, mais nous avons géré en restant au milieu de la route pour atteindre notre objectif avec un excellent résultat qui confirme notre solide début de saison. »

« C’est juste incroyable d’être deuxième en WRC2 au Rallye de Finlande ! Après notre campagne difficile l’an passé, quel bonheur de retrouver les podiums et les douches au champagne ! Ce week-end encore, tout s’est parfaitement imbriqué. Je suis très fier du travail réalisé sur les notes avec Renaud. Je me réjouis également de notre niveau de performance et de notre gestion de course. Les efforts accomplis avec l’équipe Tagai Racing Technology et les pneus DMACK me permettent d’être toujours plus en confiance au volant de cette formidable voiture qu’est la Skoda Fabia R5. Mon pilotage a encore franchi un cap et je suis très heureux de voir que cette prestation me ramène à seulement onze points du podium en WRC2 avant le retour sur asphalte. »

Quentin et Renaud retrouveront leur Skoda Fabia R5 chaussée de pneus DMACK pour le Rallye d’Allemagne, organisé du 17 au 20 août.