Guilbert, net vainqueur en D123, Dozot d’un cheveu face à Deminne en D4

Cette fois Quentin Guilbert n’a pas raté la victoire en D1-2-3 (F. Zielonka)

C’est sur le très beau tracé du Ry des Glands, entre Wellin et Redu, que s’est poursuivie, ce dimanche, la saison des courses de côte ASAF-FWB. Un cinquième rendez-vous aisément remporté par Quentin Guilbert dans les Divisions 1, 2 et 3 tandis que le local Valentin Dozot a pris à son compte la Division 4

Après les provinces du Hainaut, de Liège et de Namur, c’était au tour de celle du Luxembourg d’accueillir, ce dernier dimanche de mai, la caravane du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des courses de côte. Sur l’un des plus beaux tracés de la saison, sauvé de l’oubli par le CMP Chiny, mais qui n’avait malheureusement attiré que 38 concurrents (dont 3 Histo-Démo). Les organisateurs relativisaient la chose, préférant mettre l’accent sur un public venu bien plus nombreux que l’an passé et qui n’a pas eu à le regretter !

En effet, il a pu assister au premier succès, cette saison, de Quentin Guilbert venu apporter un peu de diversité après les doublés successifs d’Olivier Dubois (Mont St Aubert et Sy) et Alain Cricus (Vresse et Chimay). Ceux-là même qui n’ont rien pu faire, cette fois, pour barrer la route de la puissante Nissan Skyline, distancés qu’ils ont été de 3 secondes en moyenne par montée ! Accessoirement, voilà qui provoque un resserrement des positions du trio en tête du championnat après un premier (bon) tiers de saison, permettant à chacun de conserver toutes ses chances pour la suite !

Pour ses débuts au volant de son originale BMW Compact, Loic Pirot a terminé au pied du podium (F. Zielonka)

Les spectateurs ont pu assister également aux premiers tours de roues de Loïc Pirot et Nicolas Cabu avec leurs nouvelles – et très belles – voitures. Respectivement une inédite BMW 332 Ti E46 (en fait une Compact E46 élargie et animée par un moteur M3 de la même série) et une BMW M3 E36 Gr.N. Effectuant ses tout premiers kilomètres, la Compact, montée pour le rallye, a cueilli une belle 4e place finale (deuxième en 3-13 derrière la Skyline victorieuse) tandis que la M3 Gr.N, trop typée circuit, a quand même complété le top 5 final (deuxième en 2-8 derrière la 996 GT3 de Cricus). Dans les deux cas, voilà qui est de bon augure pour la suite !

Une petite chaleur n’a pas empêché Christophe Denis de terminer au 7ème rang (F. Zielonka)

Derrière Michel Dubois, 6e avec la Lotus Elise familiale à nouveau sujette à de petits soucis de turbo et de commande de boîte, Christophe Denis a bien eu de la chance de rentrer dans le top 10 après avoir administré une vilaine claque à l’arrière gauche de sa Subaru Sti : « Je me suis fait surprendre ce matin aux essais. Il faisait sec au départ mais une averse s’est abattue à mi-parcours. La voiture est partie et a tapé de l’arrière. Heureusement, ça se limite à de la carrosserie, le train arrière n’a rien… ». Il devance Guillaume Lejeune, fils de l’organisateur, qui se montrait très satisfait de sa 8e place acquise avec une BMW 325i à la mécanique de série qui lui a permis de conserver le dessus sur une série de vainqueurs de classe groupés aux alentours de la 10e place : Benjamin Georis (2-6 et son adversaire Raphaël Vieujean), Denis Durieu (excellent 11e et premier 1-3 avec sa bonne vieille VW Golf 16V), Maxime Deminne (nettement victorieux en 2-5 dès sa deuxième course!) et Gino Ré (2-7, qui prend progressivement la mesure de sa Westfield à conduite à droite).

Plus loin, on a aussi assisté à de beaux échanges entre Marc Devaux et Julien Saussus pour le gain de la classe 1-2 et de la 20e place finale. Leader à l’issue des deux premières montées et auteur du meilleur temps (de la catégorie) lors de la dernière montée, le pilote de la Citroën Saxo a pourtant dû laisser la victoire à celui de la Ford Fiesta, plus régulier dans ses chronos. A noter encore la spectaculaire sortie de route, sans aucun bobo heureusement même pour la voiture, de Marjolaine Lejeune en dernière montée. Dommage car la miss était parfaitement dans les temps de ses homologues masculins dans la classe 2-5 !

Valentin Dozot s’est imposé d’un souffle en D4 (F. Zielonka)

Enfin, la division 4 a donné lieu elle aussi à un duel très serré entre Valentin Dozot à bord de son kart-cross PRM et Philippe Deminne au volant de son proto Ford Ka. Celui-ci, leader à l’issue de la première montée officielle, se faisait une belle chaleur au deuxième passage et échouait à l’issue de la troisième montée pour 18/100es de seconde sur un vainqueur qui n’a cessé d’améliorer ses chronos. 3e, Jonathan Denis n’a pas démérité en terminant la journée par un excellent chrono.

Les résultats

Le classement final des Divisions 1, 2 et 3 : 1. Q. Guilbert (Nissan Skyline-1er 3/13) 3.27.47 ; 2. A. Cricus (Porsche 996 GT3-1er 2/8) 3.33.08 ; 3. O. Dubois (Lotus Elise-3/13) 3.34.34 ; 4. L. Pirot (BMW 332Ti-3/13) 3.39.91 ; 5. N. Cabu (BMW M3-2/8) 3.51.20 ; 6. M. Dubois (Lotus Elise-3/13) 3.54.50 ; 7. Ch. Denis (Subaru Impreza-2/8) 3.54.75 ; 8. G. Lejeune (BMW 325i-2/8) 3.57.32 ; 9. B. Georis (Peugeot 106GTI-1er 2/6) 3.58.01 ; 10. R. Vieujean (Peugeot 106-2/6) 4.02.80 ; 11. D. Durieu (VW Golf 16V-1er 1/3) 4.04.85 ; 12. M. Demine (Nissan Micra-1er 2/5) 4.05.42 ; 13. G. Ré (Westfield Sei-1er 2/7) 4.08.92 ; 14. Ph. Denis (Ford Focus ST-1/3) 4.09.28 ; 15. A. Goire (VW Polo-2/5) 4.10.24 ; 16. A. Etienne (Citroën Saxo-2/6) 4.10.48 ; 17. N. Decelle (BMW 325-2/8) 4.11.68 ; 18. M. Pauporte (Mini Cooper S-2/8) 4.14.12 ; 19. T. Wilms (Honda Civic-2/7) 4.16.30 ; 20. J. Saussus (Ford Fiesta XR2i-1er 1/2) 4.16.57 ; 21. M. Devaux (Citroën Saxo-1/2) 4.17.31 ; 22. P. Thijs (BMW 318iS-2/7) 4.20.11 ; 23. J. Renauld (Peugeot 106-2/5) 4.20.51 ; 24. A. Denis (Peugeot 205R-2/5) 4.20.98 ; 25. R. Barthelemy (Citroën Saxo-2/6) 4.24.31 ; 26. Marjolaine Lejeune (Peugeot 106-2/5) 4.28.13 ; 27. J. Nephtali (Subaru Impreza-2/6) 4.30.35 ; 28. G. Derenne (VW Golf II-2/6) 4.30.57 ; 29. C. Dirkx (Toyota Yaris-2/6) 4.32.65 ; 30. O. Kinard (Peugeot 106-1er 3/10) 4.39.99 ; 31. Elodie Rogiers (Opel Astra-2/7) 4.44.60 ; 32. D. Dauvin (Peugeot 106-2/5) 4.46.76 (32 classés)

Le classement final de la Division 4 : 1. V. Dozot (PRM Kart-Cross-1er 4/14) 3.43.66 ; 2. Ph. Deminne (Proto Ford Ka-1er 4/15) 3.43.84 ; 3. J. Denis (Peters Kart-Cross-4/14) 3.47.48 (3 classés)