Sous le regard de Tom Kristensen, les RACB Awards ont couronné non pas un mais deux de nos représentants pour le titre de « Driver of the Year ». Le fleuron des journalistes belges (avec plusieurs représentants de SPEED Magazine) ont en effet choisi de mettre à l’honneur non seulement Thierry Neuville qui est élu « pilote de l’année » pour la quatrième fois mais aussi Nicolas Gilsoul !

Comment est-ce possible nous direz-vous ? Grâce à une entourloupe discutable dans le règlement établi par le RACB qui autorise à donner des voix également aux copilotes. Dans tous les cas, ce titre partagé est amplement mérité pour Gilsoul qui se voit ainsi récompensé pour son boulot dans le baquet de droite que certains qualifient de « travail de l’ombre ». Mathématiquement ex-aequos, Laurens Vanthoor et Stoffel Vandoorne se partagent la 3ème marche du podium devant Dries Vanthoor qui complète le Top 5.

Dans les autres prix attribués, WRT décroche un énième titre de « Team of the Year » devant Comtoyou Racing, dauphin pour sa première apparition dans le classement, ainsi que DG Sport et BMA. Surprise pour le titre de « Rookie of the Year » avec le triomphe de Kenny Herremans, champion de Ford Fiesta Sprint Cup Belgium, dans un classement où Ugo de Wilde et, plus curieux, Ulysse De Pauw, n’apparaissent pas malgré leurs superbes prestations en F4 FFSA. Last but not least, la « Honorary Mention » a été remise à titre posthume à Claud Viseur alias Clovis, son épouse étant venue chercher sa récompense des mains de Michel Jodogne.