Le Racing Festival 2017 a enfin débuté ce vendredi sous un franc soleil qui a brillé au-dessus du circuit de Spa-Francorchamps tout au long de la journée. A cela s’ajoutaient températures clémentes, de quoi donner à cette journée des allures d’été indien. Et les passionnés ne s’y sont pas trompé puisqu’une poignée de spectateurs sont déjà venus assister aux premières séances officielles des différentes compétitions ayant répondu présent pour ce meeting-phare du Royal Automobile Club de Spa.

Les Mitjet 2L et SuperTourisme venues de France ont eu la tâche d’ouvrir la piste sur le coup de 9 heures. Grand spécialiste du SuperTourisme, Ronald Basso réalisait le meilleur temps des deux séances libres dans la classe réservée aux Silhouettes à mécanique V6. Dans cette même catégorie, à noter les deux quatrièmes chronos de Laurent Richard, gentleman driver vu et revu en sport automobile belge. Victor Blugeon et le Russe Mickail Makarovskiy ont tous les deux terminé au sommet de la hiérarchie dans la division Mitjet 2L.

Deux séances d’essais collectifs étaient également programmées pour le GT&Prototype Challenge organisé par l’équipe de Dick van Elk. La belle Renault R.S.01 soutenue par l’importateur belge du losange démontrait d’emblée qu’il allait falloir compter sur elle ce week-end en décrochant le meilleur temps de la première session. Confié aux mains expertes de Stéphane Lémeret et Sam Dejonghe, le bolide jaune et noir se classait ensuite au quatrième rang. « Mais nous pouvons aller encore plus vite parce que nous avons été gênés par des drapeaux jaunes ou des neutralisations pendant nos essais », révèle le jeune espoir belge Sam Dejonghe. « Mais je peux déjà confirmer que cette R.S.01 est incroyable à conduire avec son appui phénoménal et ses gros freins en carbone. J’ai fait le plein de sensations à son volant. Quel plaisir de la piloter ! ». Les Ligier JSP3 du Polonais Jakub Smiechowski et des frères Hauser complétait le Top 3 de la première séance. David et Gary Hauser terminaient ensuite le deuxième exercice au sommet de la feuille de temps, devant Jakub Smiechowski et l’Allemand Siegmar Pfeifer sur sa Norma à moteur BMW V8.

Le championnat français de Caterham était également en action ce vendredi. Pas moins de… 82 roadsters anglais étaient inscrits pour les tests collectifs du matin! Un succès qui contraint à séparer les qualifications et les courses en deux groupes distincts. Cela n’empêche pas d’avoir des pelotons très fournis en piste, comme ce fut le cas lors des essais qualificatifs qui ont conclu la journée. Les Français ont été battus par un sujet de Sa Majesté, le Britannique Danny Winstanley, qui partira en pole des deux courses du groupe R300. Attraction dans le second groupe dit Academy & Roadsport avec la présence d’un certain « Le Tone ». L’animateur de l’émission à succès Top Gear France a fait mieux que se défendre puisqu’il partira à chaque fois deuxième derrière Antoine Miquel.

Source : Com