Alors que la pluie était annoncée jeudi soir, la plupart des équipes et des pilotes avaient choisi de faire tomber les chronos lors de la première de deux séances de qualification. Au terme des habituelles passes d’armes, Raffaele Marciello sur la Mercedes-AMG # 90 AKKA-ASP s’est montré le plus rapide, 0.113s plus rapide que la R8 # 2 Audi Sport Team WRT de Fred Vervisch. James Calado, au volant de la Ferrari #55 Kaspersky Motorsport, a bouclé la première séance troisième. Ces positions n’ont pas changé au cours de la deuxième séance, même si la pluie attendue n’est pas apparue…

Derrière le Top 3, certains des favoris ont mis à profit cette deuxième séance pour entrer dans le Top 20 et gagner leur billet pour la Superpole de vendredi. Parmi eux, les leaders du classement pilotes de la Blancpain GT Series, les pilotes de la Lamborghini # 63 Grasser Racing Team et notamment Mirko Bortolotti qui signe le sixième chrono.

Pas moins de 36 voitures se sont retrouvées dans la même seconde (un record !) mais certaines d’entre-elles seront privées de Superpole en raison d’écarts infimes: la R8 #5 Audi Sport Team WRT de Dries Vanthoor et des multiples vainqueurs des 24 Heures du Mans, Marcel Fässler et André Lotterer rate pour 0,004s une place parmi les 20 premiers.

Une seule voiture Pro-Am parvient à se hisser en Superpole cette année, grâce à un magnifique chrono de Jonny Adam au volant de l’Aston Martin #97 Oman Racing Team with TF Sport. Le vainqueur de la Pro-Am Cup à Monza s’impose devant la Porsche # 912 Herberth Motorsport, deuxième Pro-Am, de moins d’un quart de seconde, mais cela a suffi pour mettre quatorze autres voitures entre eux…

Le plus rapide des pilotes de la Am Cup a une nouvelle fois été David Perel au volant de la Ferrari # 888 Kessel Racing. Le sud-africain termine 47ème du général. Tout comme l’année dernière, Gregory Paisse décroche la pole position du Groupe National au volant de la Porsche #991 Speedlover.

Les séances de qualification ont été marquées par deux accidents importants. La Mercedes-AMG # 00 Good Smile Racing & Team Ukyo et la Nissan # 22 Motul Team RJN Motorsport ont percuté le mur de pneus dans le Raidillon, heureusement sans conséquences pour les pilotes. Les deux équipes feront tout leur possible pour réparer les voitures à temps.

Raffaelle Marciello (Mercedes-AMG # 90 AKKA ASP): « Ce meilleur temps n’est pas vraiment important, dans la mesure où nous irons chercher la Superpole demain. Malgré tout, c’est bien de savoir que nous serons sur la première partie de la grille de départ, ce qui pourrait être un avantage pendant les premières heures de course. »

Frédéric Vervisch (R8 # 5 Audi Sport Team WRT): « Il n’est pas si facile d’améliorer son chrono la nuit. En théorie, on dispose d’un peu plus de puissance, mais comme la vision est un peu altérée, on perd du temps, presque sans s’en rendre compte. C’est pourquoi nous avons essayé de décrocher notre meilleur chrono pendant la première séance. »

Vincent Vosse (Team Manager Audi Sport): « Nous sommes heureux d’avoir trois voitures dans le top 20, mais ce fut une séance de qualification de fou. Avec 20 voitures séparées seulement d’un peu plus de quatre dixièmes de seconde, je pense que SRO peut être très fier de son travail.  »

James Calado (Ferrari # 55 Kaspersky Motorsport): « Nous aurons probablement besoin d’un tour parfait pour aller chercher la pole position, mais finalement, c’est la course qui est beaucoup plus importante. Nous allons faire de notre mieux. »

Jonny Adam (Aston Martin # 97 Oman Racing Team with TF Sport, 1er Pro-Am Cup): « Cette pole en Pro-Am est parfaite pour nous, car nous marquons un point supplémentaire pour le championnat. La voiture s’est bien comportée ce soir, tout le monde est heureux dans l’équipe. »

David Perel (Ferrari # 888 Kessel Racing, 1er Am Cup): « Je suis plutôt satisfait ! Nous avons amélioré lors de la séance de nuit, ce qui n’était pas évident. Mais la voiture est en un seul morceau et nous sommes fin prêts pour la course. »

Gregory Paisse (Porsche # 991 Speedlover): « La voiture a été fantastique tout au long de la nuit, nous sommes même parvenus à suivre quelques GT3. Les petits hommes bleus de notre voiture nous ont porté bonheur, c’est sûr ! »

Photos Blancpain GT Series / VSA.