Depuis l’annonce du retrait de Volkswagen du Championnat du Monde des Rallyes au lendemain du Wales Rally GB, il ne se passe pas une semaine sans que l’on parle abondamment des Polo R WRC 2017, une monture dont le processus d’homologation a été poursuivi jusqu’au bout. Ou presque.

En effet, le règlement en vigueur pour les nouvelles WRC 2017 spécifie que l’homologation n’est complète que si 2 exemplaires sont engagés à l’année par une équipe officielle. On sait depuis que ce ne sera évidemment pas le cas puisqu’il n’y aura aucune Polo, ni 2017 ni 2016 d’ailleurs, au départ du Rallye Monte-Carlo ou du Rallye de Suède.

Malgré l’échec du projet imaginé par Nasser Al-Attiyah, qui n’a pas cependant totalement abandonné l’idée d’aligner plus tard une équipe soutenue par le Qatar, Volkswagen tente actuellement de décrocher une dérogation pour finaliser malgré tout l’homologation de la VW Polo WRC 2017 afin qu’elle puisse être alignée par des concurrents privés. Andreas Mikkelsen par exemple. Mais pour cela, il faudra obtenir l’autorisation de tous les constructeurs engagés. Pas gagné d’avance…

Présent d’un pied en Championnat du Monde de Rallycross par le biais de sa filiale suédoise depuis la création de cette compétition, Volkswagen semblait avoir décidé de déserter le WRX aussi… Mais ça, c’était avant que soit annoncée cette semaine le début d’une nouvelle collaboration entre Volkswagen Racing, Petter Solberg et Volkswagen Sweden.

Et non, des différences techniques et règlementaires majeures l’empêchant, la Polo R WRC 2017 ne sera pas alignée en rallycross. Mais les équipes techniques de Volkswagen Racing vont développer une nouvelle Polo RX Supercar qui en sera partiellement inspirée et dont deux exemplaires seront alignés par le team du Norvégien pour lui-même et pour le Suédois Johan Kristoffersson. Le financement de ce projet est assuré par le pilote norvégien et la filiale suédoise de VW.