Comme le veut la tradition, le plateau de la finale du Belgian Rally Championship, le Rallye du Condroz-Huy, s’annonce alléchant à souhait. Avec bien sûr une lutte à couteaux tirés entre d’innombrables bolides issus de la catégorie R5… mais pas seulement ! C’est ainsi que Florian Jupsin, qui en sera à sa cinquième participation à l’épreuve de bord de Meuse, a décidé de défrayer le chronique en alignant une… Dacia ! Plus précisément une Sandero en version R4, basée sur le kit développé par Oreca et construite par les Espagnols d’ASM Motorsport. Un bolide qui n’a aucune chance de passer inaperçu…

»Nous avons envisagé la solution de la catégorie R4, qui reste méconnue, et j’ai fini par entrer en contact avec l’équipe espagnole ASM Motorsport, à qui on doit cette Dacia Sandero R4. Une auto qui repose sur le kit développé par Oreca, avec un moteur 1600cc turbo de 263 chevaux, une traction intégrale, une boîte de vitesses séquentielle à cinq rapports, le tout pour un poids de 1230 kilos. Quant au look, il est franchement sympa. Succès de curiosité assuré pour la première apparition belge de cette auto…, explique Florian Jupsin. Après quatre participations avec une Clio RS R3T, avec mon partenaire le Groupe EMOCAR, nous avons cherché une solution visant à nous assurer un maximum de visibilité«

Ayant notamment soigné le kit aérodynamique et le système de refroidissement de sa Sandero R4, ASM Motorsport joue bien sûr la carte de la réduction des coûts, à la base de la création de cette catégorie R4. « Pour avoir piloté une Renault Clio à quatre roues motrices, de type N5, elle aussi construite en Espagne, lors du Spa Rally, je sais plus ou moins à quoi m’attendre, poursuit Florian. Je pense que sur un parcours aussi difficile et piégeux que le Condroz, un résultat entre top 15 et top 20 est jouable. Mes activités professionnelles m’empêcheront hélas de disputer la moindre séance de tests avant l’épreuve… »

De retour de Valencia, en Espagne, où auront lieu juste avant les derniers ‘Bikers’Days’ 2019 signés DG Sport, Florian Jupsin, copiloté par le fidèle Andy Mawet, va donc découvrir cette Dacia Sandero R4 ASM Motorsport lors du Shakedown de l’épreuve hutoise. « On sait que les voitures qui viennent du sud de l’Europe se distinguent souvent par un set-up qui doit être adapté à nos routes. Ce sera probablement aussi le cas ici, mais comme il n’y a pas la moindre pression côté résultat final, on abordera les choses progressivement, avec pour but premier de prendre un maximum de plaisir et de profiter du caractère ultra populaire du Condroz pour attirer l’attention des fans sur cette auto différente des innombrables R5 présentes au départ. Avec le Groupe EMOCAR, on veut avant tout défrayer la chronique, et je pense que nous disposerons avec cette Sandero R4 d’un excellent outil de communication… »

Rendez-vous en bord de Meuse peu avant le départ du 46ème Rallye du Condroz-Huy pour découvrir la livrée définitive d’un bolide dont on va reparler…

Source: Com