Le bon sens l’a emporté. Pressés par les teams notamment, qui étaient bien conscients à la fois du danger et de l’aspect pathétique de la situation, les organisateurs du Rallye d’Australie ont décidé d’annuler purement et simplement l’épreuve, permettant ainsi aux autorités locales de se concentrer sur l’essentiel, à savoir la lutte contre les incendies pour sauver ce qui peut l’être et aider la population.

Si le Championnat du Monde des Rallyes se termine ainsi sur un mode mineur, cette décision était la seule qui pouvait être prise. Désormais, la priorité pour toutes les équipes et les suiveurs présents sur place va être de quitter l’Australie dans les meilleurs délais. Ce qui ne s’annonce pas nécessairement facile vu la fermeture de nombreuses routes et le risque de fermeture des aéroports de Coffs et Sydney.

Logiquement, le Rallye d’Australie n’aura pas lieu (Photo Hyundai Motorsport GmbH)

Sur le plan purement sportif, relevons toutefois le premier titre de Champion du Monde des Constructeurs remporté par Hyundai, arrivé en Océanie avec 18 points d’avance sur son rival Toyota. Et pour la 5e fois, Thierry Neuville conclut le championnat avec le titre honorifique de vice-Champion du Monde.