Cette première vraie journée du Rallye de Catalogne n’a vraiment pas souri à notre Thierry Neuville national. Le Saint-Vithois et son copilote Nicolas Gilsoul étaient victimes de problèmes d’hydraulique à la fin de l’ES8. Une avarie qui allait leur causer une bien belle frayeur puisqu’ils partaient en tête-à-queue dans la liaison vers l’ES9. Le duo arrivait trois minutes en retard et écopait d’une pénalité.

Avant la dernière étape de ce dimanche, Thierry et Nicolas comptent 53.2 secondes de retard sur Kris Meeke et, surtout, 40.2 sur Sébastien Ogier. « Nous avons beaucoup trop dégusté ce samedi », râlait Thierry. « Nous ne méritions pas cela. Ce fut une journée frustrante, mais le rallye n’est pas fini. Notre cinquième position n’est pas du tout représentative de notre véritable potentiel. »

Kris Meeke a toujours gardé sa Citroën C3 sur la route et mène le rallye devant Ogier, tandis qu’Ott Tänak et Juho Hänninen s’intercalent entre le Gapençais et Neuville. Courage, les kèts !