Pour marquer la relance du Belgian Oldtimers Trophy

Les Boucles du Pays Vert attirent traditionnellement quelques Français présentant de belles autos. (photo R. Vandewatere)

À l’approche du printemps, le calendrier des épreuves d’orientation et de régularité s’étoffe. Une semaine après les 501 Km entre Meuse et Escaut, Benoît Stéphenne et son équipe de Best Road vous invitent traditionnellement participer aux toujours originales Boucles du Pays Vert. Cette épreuve basée à Chièvres est devenue un rendez-vous bien connu et reconnu puisqu’elle en sera déjà à sa 12ème édition. Le degré de difficulté y est juste ce qu’il faut pour satisfaire tous les niveaux d’expérience, avec cet art qu’a Benoît de vous amener à l’erreur sans que vous en rendiez compte. Aux Boucles du Pays Vert, comme à la Ronde WaPi plus tard dans l’année, on ne se perd pas et on ne jardine pas exagérément. C’est pourquoi personne ne regrette jamais sa journée, d’autant que les pauses intermédiaires sont toujours agréables et conviviales, et le repas final de qualité.

Lauréats du BOT 2018 en catégorie Découverte, Pol Gusbin et Philippe Delmotte seront au rendez-vous sur la bien connue Opel Ascona verte. (photo Retro Classics Events)

Le rendez-vous est fixé au dimanche 10 mars pour ces Boucles du Pays Vert qui ouvriront à nouveau le Challenge BOT (Belgian Oldtimers Trophy). Un challenge qui reprend du poil de la bête après une petite baisse de régime en 2018 et des rumeurs de disparition. 5 épreuves, dont 4 classiques et une nouvelle, les 12H du Pajottenland, formeront le calendrier d’une compétition ayant l’avantage d’explorer des régions moins visitées que le Condroz et les Ardennes. Les organisateurs privilégient la qualité de l’accueil et l’agrément des routes empruntées.

 

Les Boucles du Pays Vert resteront basées au Moulin de la Hunelle, 90 Rue d’Ath, à Chièvres (région d’Ath). Il s’agit d’un parcours de navigation et d’orientation d’environ 200 km (100% asphalte) destiné en priorité aux véhicules anciens, mais accessible aussi aux autres. Deux catégories sont proposées aux participants: Balade et Navigation.

La catégorie ‘Navigation’ est organisée pour les spécialistes des rallyes d’orientation. Le road book est donc composé des différentes techniques de navigation (fléché métré et non-métré, cartes, notes littéraires…)

Alain et Anne Hougardy sont des habitués du BOT. (photo R. Vandewatere)

Plus simple, la catégorie ‘Balade’ s’adresse à ceux qui ne veulent pas se prendre la tête et aux personnes découvrant ce type de manifestation; le road book est constitué uniquement de fléché avec de multiples indications.

La date limite des inscriptions étant fixée au 4 mars, ne traînez pas pour remplir les formalités. Avec son organisation soignée et irréprochable, cette épreuve est vraiment un incontournable dans le domaine de l’orientation. Renseignements et inscriptions sur www.boucles-pays-vert.be. (B. Verstraete)

 

Calendrier Belgian Oldtimers Trophy 2019
Dim. 10/3   12e Boucles du Pays Vert – www.boucles-pays-vert.be (Benoit Stéphenne)
Sam. 25/5  12H Pajottenland (nocturne) – Gooik (Erik Agneessens)
Sam. 29/6  5e Route des Contrebandiers (en Thiérache/F) – tourduhainautclassic@gmail.com
Dim. 22/9   4ème Ronde WaPi – www.rondewapi.be (Benoit Stéphenne)
Sam.19/10  Wallonie Classic Tour – Han-sur-Lesse – www.car-events.be (Daniel Pigeolet)
(= 5 épreuves; tous les résultats comptent)
Plus d’infos sur www.belgian-oldtimers-trophy.be

Les meilleurs ‘Initiés’ du BOT 2018: Jacques Minguillon et Bernadette Sandront entourés, de g. à dr., de Mika Demortier, Bernard Verstraete, Daniel Pigeolet, Christian Van den Eynde, Vincent Stinglhamber, Marc Decraene et Henri-Philippe Croiselet. (photo R. Delrue)

Minguillon-Sandront champions en titre

Didier Scaut et Etienne Debrulle, 2èmes en Découverte. (photo JiPé)

Disputée finalement sur 4 épreuves au lieu de 5 prévues, l’édition 2018 du BOT a rassemblé une cinquantaine de participants en catégorie Initiés et une petite septantaine en Découverte. Comme dans beaucoup d’autres challenges, rares sont ceux qui ont participé à toutes les manches. Inévitablement, ceux-ci se retrouvent aux premiers rangs du classement final. Et même s’ils n’ont remporté aucune des quatre épreuves, Jacques Minguillon et Bernadette Sandront se sont imposés assez nettement grâce à leurs trois 2èmes places complétées par une 4ème à la Route des Contrebandiers. Secondé tantôt par son fils Arnaud, tantôt par Baptiste Gengoux qui lui a permis de décrocher sa première victoire en Belgique à la Ronde WaPi et de terminer 3ème aux Contrebandiers, votre serviteur a pris la 2ème place devant Marc Decraene et Henri-Philippe Croiselet.

3èmes l’an dernier en Découverte, Thierry et son petit-fils Maxence Demortier pourraient faire encore mieux cette année. (photo Retro Classic Events)

S’ils n’avaient inversé les rôles (pilote-copilote) aux Boucles du Pays Vert, Vincent Stinglhamber et Christian Van den Eynde auraient terminé un rang plus haut mais, avec un résultat de moins, ils ont quand même réussi, grâce à leurs 3èmes places à la Ronde WaPi et au Wallonie Classic Tour, à devancer le couple Jean-Louis Mertens-Frédérique Rahir.

Même paradoxe en Découverte où une belle régularité a suffi à Pol Gusbin et Philippe Delmotte pour s’adjuger la 1ère place, 5 points devant Didier Scaut et Etienne Debrulle, qui alignent une originale Renault 12 Gordini. Vainqueurs à la Route des Contrebandiers, 2ème au Wallonie Classic Tour et 3ème dans le Pays Vert, ils ont malheureusement dû composer avec un résultat nul suite à un abandon à la Ronde WaPi. Sympathique 3ème place pour « papy » Demortier avec son petit-fils Maxence, un des plus jeunes participants de l’année. Alain et Anne-Marie Hougardy ont été les meilleurs de ceux qui ont eu le tort de ne pas s’aligner partout, Bernard Dor et Serge Hercot complétant le Top 5.

Qui seront les prochains lauréats du BOT? Premiers éléments de réponse le 10 mars à Chièvres. (B. Verstraete)