La FIA n’a pas tardé à réagir après un deuxième épisode dérangeant au Rallye du Mexique, où Thierry Neuville et Ott Tänak avaient imité Sébastien Ogier, le premier à volontairement pointer en retard au départ de la Power Stage en Suède afin de bénéficier de meilleures conditions de route.

Désormais, si un concurrent ne prend pas le départ de la Power Stage dans l’ordre indiqué, il ne pourra plus revendiquer les points de bonus accordés aux 5 plus rapides dans cette ultime spéciale. C’est par un vote électronique que le Conseil Mondial de la FIA a pris cette décision. L’argument de la sécurité a été mis en avant afin de justifier cette modification règlementaire survenant en cours de championnat.

Le texte complet de la décision: 

« Suite à un e-vote du Conseil Mondial du Sport Automobile, les concurrents qui ne prendront pas le départ de la ‘Spéciale Power’ dans l’ordre indiqué ne pourront pas marquer de points de « Spéciale Power » conformément à l’Article 5.3.2 du Règlement Sportif WRC de la FIA.

Cette modification du règlement prend effet immédiatement pour des raisons de sécurité. Elle permettra d’éviter les pointages tardifs intentionnels qui creusent l’écart entre les concurrents, de limiter les déplacements de spectateurs lorsque les voitures ne courent pas et de dissuader les comportements visant à contourner l’ordre de départ de la ‘Spéciale Power’. »

2018 FIA World Rally Championship / Round 03, Rally Mexico 2018 / March 8-11, 2018 // Worldwide Copyright: Toyota Gazoo Racing WRC