Magique. Voilà comment résumer en un mot la semaine que vient de vivre DRM Motorsport sur le circuit du Mans. Engageant deux Fun Cup pour la course de 5 heures disputée sur le grand tracé de 13,626km utilisé pour les célèbres 24 Heures, l’écurie bruxelloise est parvenue à décrocher une victoire aussi prestigieuse qu’émouvante avec la fameuse n°2 aux couleurs d’Autographe. « Après avoir gagné les 25 Heures de Spa-Francorchamps avec la n°477, nous remportons l’autre course que toutes les équipes impliquées en Fun Cup rêvaient de gagner », commente Matthieu de Robiano, directeur de DRM Motorsport. « Cela nous procure une immense joie et une satisfaction indescriptible. Voir la n°2 franchir la ligne d’arrivée du grand circuit du Mans en tête d’un plateau de 89 voitures restera à jamais gravé dans ma mémoire. Je suis fier de l’équipe DRM qui a réalisé un effort incroyable pour rendre cela possible. Je remercie toutes les personnes impliquées dans ces deux victoires importantes, qu’elles aient été présentes au Mans ou non. Nous avons vécu un été et des aventures incroyables ! »

La n°2 DRM-Autographe Fun faisait part de ses intentions dès les qualifications grâce à un troisième chrono. Après un départ prudent, le bolide multicolore piloté par Ulysse De Pauw, Stéphane Lémeret et Matthieu de Robiano s’installait aux commandes de l’épreuve à deux heures de l’arrivée. « Lors de l’avant-dernier arrêt, nous avons perdu du temps sur notre rival direct qui a profité d’une slow zone pour ravitailler, ce que nous n’avons pas pu faire », explique Ulysse De Pauw, chargé du relais final. « Nous avions alors un retard de 43 secondes. A partir de ce moment, nous avons jeté toutes nos forces dans la bataille et grâce à un excellent dernier arrêt où nous avons à notre tour profité d’une slow zone, nous sommes revenus au contact ». Ulysse parvenait à prendre un ascendant définitif sur son adversaire à 15 minutes de l’arrivée pour voir le drapeau à damier avec une avance de 5 secondes sur son poursuivant direct, de quoi entraîner une explosion de joie sur le muret DRM. Cerise sur le gâteau, la n°2 décrochait le meilleur tour en course. « Cette victoire nous fait un bien fou », ajoute Ulysse. « Bien que constamment aux avant-postes, la n°2 n’a pas été servie par la chance ces dernières années. C’est son premier succès au classement général depuis Mettet 2018. Stéphane et moi sommes très heureux d’offrir à Matthieu la première victoire absolue de sa carrière. DRM Motorsport a remporté les deux courses les plus prestigieuses de la saison et cela, c’est un superbe accomplissement. »

Gavin et Rory Henderson, Rob Fellowes et Martin Eyears sont quant à eux venus au Mans pour vivre un grand moment de passion au volant de la n°458 DRM-Maranello Connoisseurs. Parti depuis le fond de grille, l’équipage anglo-américain s’est fendu d’une belle remontée pour gagner plus de 30 positions et finir au 57ème rang absolu. « Nous avons pris du bon temps », sourit Gavin Henderson. « Nous sommes ravis de finir au coeur du classement. C’était un immense privilège de courir sur le grand circuit du Mans, la veille du départ des 24 Heures qui plus est. Nous remercions les organisateurs de la Fun Cup française pour cette opportunité incroyable. Et, bien sûr, merci à DRM pour leur aide précieuse et bravo pour leur victoire avec la n°2! »

 

DRM Motorsport va désormais préparer un autre rendez-vous en France, le Trophée Nostalgie sur l’Anneau du Rhin, qui aura lieu les 17-19 septembre prochains et qui marquera le coup d’envoi de la deuxième partie de l’European VW Fun Cup 2021.

Source: Com