Il n’y a certes pas eu de Brabançonne mais, comme à Monte-Carlo, le noir, le jaune et le rouge ont brillé outre-Atlantique. Ayant la lourde tâche de défendre sa couronne en GTLM, Laurens Vanthoor a senti sa 1ère victoire aux 24 Heures de Daytona passer très près. La Porsche que le Limbourgeois partageait avec Earl Bamber et Matthieu Jaminet était programmée pour gagner mais au final, le trio est tombé sur un os nommé BMW.

Larry et ses potes ont réalisé la course parfaite et sont tout simplement tombés sur plus forts qu’eux. « Pendant 23h30, nous nous sommes battus pour la gagne », commente Vanthoor. « Terminer 2e me rend amer. J’ai tant rêvé de cette 1ère victoire en Floride… Mais nous n’avons commis aucune faute et nous reviendrons en 2021 pour la consécration ».

De victoire, il en a également été question chez WRT. L’équipe montoise, qui alignait une Audi R8 notamment pilotée par Dries Vanthoor, finit 3e en GTD. Les Lamborghini Huracan ont eu le dernier mot face au bolide aux anneaux.

Au classement général, Cadillac et le Wayne Taylor Racing ont encore fait sauter la banque. Mais Mazda s’est montré plus coriace que jamais, ce qui nous donne hâte de revenir en Floride dans 12 mois.