Cédric Pirotte a de quoi s’occuper pendant la période estivale. A peine le très apprécié Critérium Mosan terminé, et en pleins préparatifs du nouveau Marathon des Pyrénées qu’il lancera l’année prochaine, il propose le mercredi 15 août (jour férié) une autre épreuve d’orientation, au concept pour le moins original puisque, comme l’an dernier, les Routes de la Bière emmèneront les participants à la découverte des brasseries du Namurois… Les établissements d’Achouffe n’étant guère accueillants vis-à-vis de groupes du genre, Cédric a dû revoir ses plans en dernière minute, si bien que le départ et l’arrivée se situeront à la pratique et sympathique Auberge du Carrefour à 6690 La Baraque Fraiture. La pause de midi est prévue à l’Abbaye d’Orval, ce qui laisse présager d’un parcours tracé dans des régions bien agréables.

L’an dernier, les Routes de la Bière avaient rassemblé quelques très belles voitures. (photo S. Roch)

Le périple s’étendra sur quelque 300 km, agrémentés d’autres petites pauses à la Brasserie de Millevertus à Tintigny et à la brasserie artisanale de Rulles, en plein pays gaumais. Rectiligne et très roulant, le tracé empruntera uniquement des routes en bon état et pourra être effectué dans deux catégories. L’une, justement baptisée ‘Découverte’, pourra s’apparenter à une véritable balade touristique puisque le relevé des CP y sera facultatif et aucun classement n’y sera donc établi.

La catégorie Touring s’adressera à ceux qui apprécient quand même les défis. Elle ne se veut pas spécialement compliquée mais le nombre de CP à relever suffit à faire la différence.

Cédric Pirotte souhaitant que ses épreuves restent avant tout conviviales, le nombre de participants est limité à 40 pour cette 2ème édition des Routes de la Bière. Si vous voulez en être, ne traînez pas à vous inscrire car il reste moins de 10 places et les engagements seront clôturés ce vendredi 10/8.

Timing des Routes de la Bière 2018
8h30 Accueil, vérifs, petit-déjeuner à l’Auberge du Carrefour, 6690 Baraque Fraiture
9h30 Briefing oral
10h00 Départ pour la Boucle 1 (+/- 120 km)
12h00 Pause de 30’ à Tintigny
13h30 Lunch de midi à l’Abbaye d’Orval
15h00 Départ pour la Boucle 2 (+/- 120 km)
16h00 Pause de 30’ à Rulles
17h30 Pause de 30’ à Ebly
19h00 Arrivée à La Baraque Fraiture
21h00 Proclamation des résultats

Infos sur www.timechrono.be/CM/index.html (et résultats en direct) ou
https://www.facebook.com/events/678005972591720/703909510001366/?notif_t=admin_plan_mall_activity&notif_id=1533237868678825

Libioul-Gengoux nets vainqueurs du Critérium Mosan

Efficacement secondé par Baptiste Gengoux, Julien Libioul a imposé la BMW M3 familiale au Critérium Mosan. (photo J-P. Nizet)

Ces Routes de la Bière constitueront la 6ème et avant-dernière manche du Challenge des 3 Provinces. Fin juillet, le Critérium Mosan a rencontré un beau succès de participation mais, comptant aussi pour le Challenge Delta, il s’est avéré nettement plus sélectif que le Hill Climb Revival, surtout dans la catégorie Marathon. Au début, tout semblait facile. Après la 1ère section, ils étaient 8 à n’avoir raté aucun CP, mais Peeters-Melin étaient néanmoins distancés en ayant raté leur ERV (contrôle de distance). Sur le chemin entre Maredsous et Mariembourg, les choses se corsaient toutefois. Cédric avait notamment prévu quelques secteurs de CPH à CPH pour lesquels le road book était donné seulement au moment du départ. Déroutant pour ceux qui ont l’habitude d’observer le comportement de leurs adversaires. A ce petit jeu, Julien Libioul et Baptiste Gengoux se détachaient rapidement. A mi-journée, ils comptaient plus de 200 pts d’avance les frères Sluysmans et sur le duo Pascal Bonal-Freddy Moors. Peeters-Melin, Reuter-Vandevorst et Coppée-Robert suivaient à plus de 400 pts, tandis que Togaert-Collard, la famille Morsat et Braibant-Content sombraient.

Sur une Mazda MX5, Alexandre Peeters et Fabian Melin se sont finalement mieux tirés d’affaire que la famille Morsat (BMW 323i) et que le duo Reuter-Vandevorst (Porsche 924). (photo J-P. Nizet)

La 3ème section ne faisait que confirmer la tendance. Les « experts » de la catégorie Marathon étaient les seuls à effectuer une dernière boucle en soirée. Les recouvrements de cartes piégeaient de nombreux concurrents mais pas Julien Libioul et Baptiste Gengoux qui s’imposaient très nettement sur la BMW M3 rouge. Andy et Cédric Sluysmans se tiraient le mieux d’affaire parmi les autres pour conserver la 2ème place devant Alexandre Peeters et Fabian Melin, qui terminaient mieux la journée qu’ils ne l’avaient commencée. Pierre Togaert et Thomas Collard limitaient aussi assez bien les dégâts pour terminer 4èmes, au contraire de Pascal Bonal et Freddy Moors, qui perdaient gros dans cette finale.

Benoît et Benjamin Louis ont été les seuls à amener une oldtimer sur le podium en catégorie ‘Initiés’. (photo J-P. Nizet)

En catégorie ‘Initiés’, confirmation de la tendance de la saison dans le Challenge Delta avec une nouvelle victoire très nette de Thierry Vignaux et Pierre-Edouard Paris, leaders de bout en bout. Ils n’ont raté qu’un seul CP et ont oublié d’en barrer un autre. S’ils ont fait illusion durant la matinée en ne ratant eux non plus aucun CP, Vincent Guinchon-Carine Macors et Benoît et Benjamin Louis ont moins bien négocié la 2ème section, les derniers cités y prenant l’avantage pour s’adjuger la 2ème place. Revenus un moment tout près du podium après un départ moyen, Didier Lambert et Christian Van den Eynde ont faibli sur la fin et ont dû se contenter de la 4ème place, assez loin devant la famille Deschamps. Claudy et Caroline ont néanmoins terminé par un belle remontée dans la dernière section, prenant l’avantage sur Bernard Borsu et Catherine Geminne, et surtout sur Anthony Beckers et Catherine Van Wallendael, 5èmes aux 2/3 de l’épreuve et finalement 8èmes.

Jacques Mathieu et Marie Crahay ont offert une belle résistance à Yves Doha et Benoît Warzée, habitués des lauriers chez les Randonneurs. (photo J-P. Nizet)

La catégorie ‘Randonneurs’ a été la plus serrée. Gritten-Rowart et le seul duo féminin composé de Natacha Doha et Aurore Dupont prenaient le meilleur départ, mais Doha-Warzée et Mathieu-Crahay allaient ensuite faire nettement mieux qu’eux. Entre eux, le suspense était permanent puisqu’ils n’étaient constamment séparés que par quelques points. Après un départ laborieux, Demaertelaere-Mavroleon signaient une belle remontée depuis la 9ème place pour venir compléter le Top 5. (B. Verstraete; photo Intro J-P. Nizet)

Classement Critérium Mosan

Marathon
1. Libioul Julien-Gengoux Baptiste (BMW M3 – 1988) 629 pts
2. Sluysmans Andy & Cédric (Honda Civic – 1984) 1546
3. Peeters Alexandre-Melin Fabian (Mazda MX5 – 1993) 1897
4. Togaert Pierre-Collard Thomas (Peugeot 205 Rallye – 1987) 2263
5. Bonal Pascal-Moors Freddy (Ford Fiesta – 2016) 2699
6. Coppée Olivier-Robert Pauline (Mini Cooper – 2007) 2919
7. Reuter Daniel-Vandevorst Robert (Porsche 924 – 1981) 3148
8. Braibant Jean-Louis – Content Claudy (Audi Coupé – 1986) 3280
9. Morsat Philippe & Fanny (BMW 323i – 1981) 3357
10. Misson Pierre-Demaertelaer Luc (Opel Kadett GT/E – 1977) 5696

Initiés
1. Vignaux Thierry-Paris Pierre-Edouard (Peugeot 208 – 2015) 178 pts
2. Louis Benoît & Benjamin (Austin Mini – 1986) 470
3. Guinchon Vincent-Macors Carine (BMW 320d – 1987) 601
4. Lambert Didier – Van den Eynde Christian (Autobianchi A112 Abarth – 1979) 789
5. Deschamps Claudy & Caroline (BMW 2002 – 1973) 1085
6. Borsu Bernard-Geminne Catherine (VW Golf VII – 2015) 1126
7. Henry Marc-Rondiat Solange (Lancia Beta Monte Carlo – 1975) 1243
8. Beckers Anthony-Van Wallendael Catherine (Mazda MX5 – 1997) 1368
9. Busin Claude-Tebaldi Muriel (Mazda MX5 – 1991) 1589
10. Mulders Luc – Roch Sébastien (Audi 80 GTE – 1983) 2205
11. Modave Laurent-Doeran Michel (Peugeot 205 – 1987) 2732

Randonneurs
1. Doha Yves-Warzée Benoît (Mercedes C63 AMG – 2014) 202 pts
2. Mathieu Jacques-Crahay Marie (Mercedes 190E – 1987) 206
3. Gritten Christian-Rowart Didier (Triumph TR7 – 1976) 401
4. Doha Natacha-Dupont Aurore (Audi TT – 2002) 1ères Dames 539
5. Demaertelaere Serge-Mavroleon Elias (Citroën Cygnus – 1982) 1091
6. Carpiaux Francis-Delville Benoît (Peugeot 106 Rallye – 1995) 1174
7. Miroux Benoît & Philippe (Volvo Amazon 122S – 1966) 1255
8. Léonard Philippe-Mathieu Jean-Luc (Citroën C5 – 2016) 1444
9. Vliegen Marcel & Marcel (Peugeot 208 – 2017) 1601
10. Lessire Daniel-Houba Olivier (VW Golf – 2014) 2166
11. Doneux Michel-Woygnet Marina (Audi 80 – 1990) 5696