Après un week-end difficile à Colmarberg, Sam Dejonghe et Denis Dupont veulent profiter du tracé d’Assen pour mettre en valeur les qualités de leur SEAT Leon aux couleurs du RACB National Team.

C’est dans la «cathédrale» chère aux fans de MotoGP que le TCR Benelux s’installe ce week-end pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison. Le circuit d’Assen, Sam Dejonghe le connaît tandis que Denis Dupont va le découvrir.

colmarberg-2

«J’aime bien, c’est une piste très chouette», explique Sam. «C’est très large avec beaucoup de dégagements. Il n’y a pas, bien sûr, le dénivelé qu’on rencontre à Francorchamps mais pas mal de virages rapides rappellent la perle ardennaise. J’apprécie particulièrement le gauche avant la chicane. C’est un vrai challenge que d’aller très vite dans cette courbe.»

De son côté, Denis Dupont n’a jamais usé un pneu sur le tracé hollandais mais il ne va pas débarquer en terrain totalement inconnu. «Je me suis familiarisé avec Assen sur un simulateur performant», explique Denis. «A première vue, cette piste est exigeante. Il faudra opter pour un style de pilotage particulier afin de profiter au mieux de la motricité de notre SEAT Leon. Sur place, je pourrai évidemment compter sur les conseils de mon équipier.»

colmarberg-3

Ce vendredi, les représentants du RACB National Team participeront, comme les autres concurrents du TCR Benelux, au test-day.

«Cette initiative va nous permettre de dégrossir le travail de réglage de notre voiture», notent les lauréats du Volant.

«Nous sommes confiants», poursuit Denis. «Ce n’est pas parce que le meeting précédent s’est mal déroulé qu’il faut tout remettre en question. Nous savons que notre bolide est performant et nous comptons bien le démontrer ce week-end.»

«On ne va rien changer à notre approche», confirme Sam. «Nous voulons repartir du bon pied avant d’attaquer l’ultime rendez-vous, dans une semaine, à Mettet.»