Particulièrement opiniâtres, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont signé en Corse leur troisième podium de la saison, le quatrième consécutif en autant de manches cette année pour Citroën Total World Rally Team, et les points gagnés à cette occasion leur permettent de revenir à seulement deux unités de la tête du championnat du monde.

Mais les sextuples champions du monde ont été aux prises avec des réglages imparfaits le premier jour, et ont été empêchés d’y remédier complètement par l’absence d’assistance de mi-étape.

« Le bilan est positif sur le plan comptable, avec dix-neuf points engrangés au terme d’une épreuve difficile. », explique Ogier. « D’un autre côté, nous avons vraiment souffert en performance pure et il nous faut comprendre pourquoi, afin que ça ne se reproduise plus sur cette surface, jusqu’alors favorable à la C3 WRC. Je suis satisfait en tout cas d’être parvenu à tirer le maximum de la voiture dont je disposais et de ne pas avoir à ouvrir la route sur la terre argentine. «